Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Recours en Slovénie pour faire annuler la reconnaissance de l’État de Palestine

L'opposition conservatrice accuse la majorité d'avoir "porté atteinte aux procédures démocratiques"

Des personnes accrochent un drapeau palestinien devant le bâtiment du Parlement slovène après que l'Assemblée nationale a reconnu l'État palestinien à la suite d'un vote parlementaire à Ljubljana, en Slovénie, le 4 juin 2024. (Crédit : AFP)
Des personnes accrochent un drapeau palestinien devant le bâtiment du Parlement slovène après que l'Assemblée nationale a reconnu l'État palestinien à la suite d'un vote parlementaire à Ljubljana, en Slovénie, le 4 juin 2024. (Crédit : AFP)

L’opposition conservatrice en Slovénie a déposé un recours mercredi dans l’espoir de faire annuler par le Conseil constitutionnel le décret adopté début juin par le parlement reconnaissant l’État de Palestine.

« Nous appelons la haute instance à déclarer ce vote nul et non avenu », peut-on lire dans le document déposé par le Parti démocratique slovène (SDS), dirigé par l’ancien Premier ministre Janez Jansa, et le parti Nova Slovenija (NSi).

Les deux formations estiment qu’en passant outre une motion qu’elles avaient déposée pour demander un référendum consultatif sur le sujet, la coalition de centre-gauche au pouvoir a agi le 4 juin en violation des règlements parlementaires et de la Constitution.

En soumettant cette requête, M. Jansa, espérait retarder le vote, la législation fixant un délai de 30 jours dans un tel cas.

La majorité est accusée d’avoir « porté atteinte aux procédures démocratiques », selon le document publié sur le site internet du SDS.

Contre toute attente, la présidente du Parlement avait décidé de ne pas reporter la séance.

Le Premier ministre slovène Robert Golob arrivant à un sommet de l’UE, à Bruxelles, le 18 avril 2024. (Crédit : Harry Nakos/AP)

Les élus du Mouvement de la liberté (GS), le parti du Premier ministre Robert Golob, avaient rejeté la motion du SDS avant d’approuver le décret par 52 voix sur 90 sièges.

Selon l’opposition, cette reconnaissance « cause des dommages à long terme à la Slovénie, en soutenant l’organisation terroriste du Hamas » au pouvoir dans la bande de Gaza.

La décision était intervenue une semaine après celle de l’Espagne, de l’Irlande et de la Norvège.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.