Réunion entre Israéliens et Palestiniens après la reprise de la coordination
Rechercher

Réunion entre Israéliens et Palestiniens après la reprise de la coordination

Deux hauts responsables d'Israël et de l'Autorité palestinienne se sont entretenus jeudi à Ramallah, pour la première fois depuis l'annonce de la reprise de leur coordination

Le général Yoav Mordechai, responsable de la coordination des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT), et le ministre de l'AP des Affaires civiles, Hussein al-Cheikh, ont signé un accord améliorant le service postal en Cisjordanie, le 4 septembre 2016. (Crédit : COGAT)
Le général Yoav Mordechai, responsable de la coordination des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT), et le ministre de l'AP des Affaires civiles, Hussein al-Cheikh, ont signé un accord améliorant le service postal en Cisjordanie, le 4 septembre 2016. (Crédit : COGAT)

Deux hauts responsables d’Israël et de l’Autorité palestinienne se sont entretenus jeudi à Ramallah, en Cisjordanie, première rencontre de ce type depuis l’annonce de la reprise de leur coordination après presque six mois d’interruption.

« Aujourd’hui j’ai tenu une réunion avec la partie israélienne, durant laquelle il a été souligné que les accords bilatéraux qui ont été signés régissent cette relation », a tweeté Hussein al-Cheikh, ministre palestinien des Affaires civiles, faisant référence aux multiples accords signés dont ceux d’Oslo en 1993.

Selon lui, il a été convenu de transférer tout ce qui était financièrement dû à l’Autorité palestinienne et d’organiser une autre rencontre « prochainement ».

D’après l’agence officielle palestinienne Wafa, il a rencontré à Ramallah le major-général Kamil Abu Rukoun, chef de l’unité de Coordination des activités du gouvernement israélien dans les Territoires palestiniens (Cogat).

Sollicité par l’AFP, le bureau du Cogat n’a pas commenté ces informations dans l’immédiat.

Hussein al-Cheikh a annoncé mardi la reprise de la coordination entre l’Autorité palestinienne et l’Etat hébreu après avoir reçu des « engagements écrits et verbaux » de la part des Israéliens.

Le Premier ministre Mohammed Shtayyeh avait alors indiqué que le camp palestinien reprenait « contact avec les Israéliens sur des questions financières, sanitaires et politiques ».

Depuis l’arrêt de sa coordination avec Israël, l’Autorité palestinienne ne reçoit plus les transferts de taxes, notamment douanières, perçues par Israël pour le compte de cette institution.

Ayant renoncé à ces revenus, l’Autorité palestinienne a dû amputer le salaire de ses fonctionnaires et, ce, à une période où l’économie palestinienne tourne au ralenti en raison de la pandémie de nouveau coronavirus.

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a justifié en mai l’arrêt de la coordination sécuritaire pour protester contre le projet israélien, aujourd’hui suspendu, d’annexion de pans de la Cisjordanie.

La rencontre de jeudi intervient au moment où le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo effectue une visite en Israël et en Cisjordanie, où il s’est notamment rendu dans l’implantation Psagot, première visite de ce genre d’un chef de la diplomatie américaine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...