Israël en guerre - Jour 144

Rechercher

Savoie : Un concert néo-nazi organisé le week-end dernier

Au programme de la soirée : des chants glorifiant le IIIe Reich et des saluts nazis, ainsi que du merchandising aux inscriptions et symboles révélateurs

Vue aérienne de Chambéry. (Crédit : YouTube)
Vue aérienne de Chambéry. (Crédit : YouTube)

Samedi dernier, à proximité de Chambéry (Savoie), une cinquantaine de militants skinheads néo-nazis se sont retrouvés pour un concert de plusieurs groupes de la mouvance d’extrême droite, a rapporté le journal Libération, qui s’est procuré des vidéos de l’évènement.

Au programme de la soirée : des chants glorifiant le IIIe Reich et des saluts nazis, ainsi que du merchandising aux inscriptions et symboles révélateurs. Un drapeau français, le drapeau des Confédérés américains et une poupée gonflable décoraient la salle, faisant face à des spectateurs arborant des tee-shirts à croix celtique ou à tête de mort de la SS.

L’évènement avait bénéficié d’une communication très discrète et, si une affiche avait été diffusée en amont, elle ne précisait ni la date ni le lieu. Les places, vendues en cercle fermé, n’étaient accessibles qu’auprès de l’organisateur.

Selon Libération, une partie du public était venue de loin. Les groupes eux venaient du coin. Parmi eux, la Suissesse Ewiger Sturm, qui a chanté son titre « Légion blanche », bien connu des militants.

Le groupe de RAC (pour « rock against communism ») Riot Krew, connu pour ses liens néo-nazis et fondé depuis 10 ans, était également présent.

La semaine dernière, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin avait demandé à six préfets de l’est de la France d’interdire un festival de black metal néonazi prévu samedi dans un lieu tenu secret.

Si l’évènement a été interdit, celui organisé à proximité de Chambéry est passé sous les radars et a bien été organisé.

Face aux restrictions en vigueur en Allemagne contre la mouvance néonazie, il n’est pas rare que des nostalgiques du IIIe Reich dans ce pays choisissent l’est de la France pour des rassemblements, organisés sur des terrains privés ou bien dans des salles communales, sous de faux prétextes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.