Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

Selon Eli Barnavi, ‘si les Etats-Unis le voulaient, il y aurait la paix en 3 mois’

Dans un entretien sur une chaîne de télévision suisse, l'ex-ambassadeur d'Israël en France regrette l'immaturité politique israélienne et l'incohérence américaine, causes selon lui, de la non-résolution du conflit

Elie Barnavi, Conférence de l'historien et diplomate israëlien Elie Barnavi au Salon du Livre Wizo (Strasbourg 2009) (Crédit : CC BY SA 3.0)
Elie Barnavi, Conférence de l'historien et diplomate israëlien Elie Barnavi au Salon du Livre Wizo (Strasbourg 2009) (Crédit : CC BY SA 3.0)

« Nous Israéliens sommes spécialistes des victoires militaires que nous transformons en défaites politiques » a ironisé Eli Barnavi, historien et ancien ambassadeur d’Israël en France (2000-2002) sur la chaîne de télévision suisse RTS.

Il fait référence ici à la Guerre des Six jours qui aurait pu être une opportunité « formidable » de réaliser la paix.

Si Israël avait conservé Jérusalem-Est, la Cisjordanie, le plateau du Golan et la bande de Gaza sous autorité militaire, il aurait pu s’en servir comme une rétribution offerte aux Arabes en échange de la paix.

« Pour la première fois de notre existence, nous avions quelque chose à offrir aux Arabes en échange de la paix, autre que notre propre disparition, » explique-t-il.

Dans le même entretien, il réaffirme le poids prépondérant des Etats-Unis dans des négociations à venir : « Si l’Amérique le voulait, il y aurait la paix en trois mois au Proche-Orient ».

Mais il juge qu’il serait « fantasque » pour le nouveau président, trop incohérent, de passer à l’action dans la région.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.