Seth Rogen ne travaillera plus avec James Franco, accusé de harcèlement sexuel
Rechercher

Seth Rogen ne travaillera plus avec James Franco, accusé de harcèlement sexuel

L'acteur et réalisateur admet qu'il regrette dorénavant un sketch comique dans lequel il se jouait des textos présumés échangés entre son collaborateur et une adolescente

James Franco, à gauche, et Seth Rogen arrivent pour une projection de "The Disaster Artist" au  Paramount Theatre, à Austin, au Texas, le 12 mars 2017. (Crédit :  Jack Plunkett/Invision/AP)
James Franco, à gauche, et Seth Rogen arrivent pour une projection de "The Disaster Artist" au Paramount Theatre, à Austin, au Texas, le 12 mars 2017. (Crédit : Jack Plunkett/Invision/AP)

Seth Rogen a déclaré ne plus avoir l’intention de travailler aux côtés de l’acteur et réalisateur James Franco suite à des accusations de harcèlement sexuel lancées en 2018 par plusieurs femmes.

A l’époque, Rogen avait indiqué qu’il maintiendrait son partenariat avec Franco mais dans une interview qui a été accordée au Sunday Times Magazine cette semaine, Rogen a dit avoir changé d’avis.

« Je… reviens sur cette interview, en 2018, où j’avais dit que je continuerais à travailler avec James mais la réalité est que je n’ai pas de projet dans ce sens – et que je ne veux pas lancer de projet dans ce sens – actuellement », a dit Rogen au cours de cet entretien consacré à la promotion de sa nouvelle autobiographie, « Memoir ».

« J’ai du mépris pour les violences, le harcèlement et je ne pourrais jamais couvrir ou cacher de tels actes, ou placer volontairement quelqu’un dans une situation où il y aurait un risque de ce type », a-t-il ajouté, se référant aux accusations lancées dans un post sur Instagram, au mois d’avril, par l’actrice Charlyne Yi.

Yi a déclaré avoir tenté de quitter le plateau du film « The Disaster Artist, » dont Rogen et Franco étaient les têtes d’affiche, en raison du comportement de ce dernier, que l’actrice avait décrit comme un « prédateur sexuel » qui lui avait donné le sentiment d’être en danger. Elle avait ajouté que « j’ai entendu parler d’autres femmes qui ont été abusées par lui ».

Elle a aussi spécifiquement évoqué « Seth Rogen et tous ceux qui ont permis cette situation », les critiquant pour ne pas avoir demandé des comptes à Franco pour son comportement.

Rogen a expliqué au Sunday Times que lui-même avait réfléchi à son comportement, notamment à une plaisanterie faite pendant un sketch du Saturday Night Live, en 2014, dans lequel il s’était amusé de messages textos échangés entre Franco et une adolescente de 17 ans, des messages où l’acteur aurait tenté de séduire la jeune fille.

« Je regrette énormément cette blague », a continué Rogen. « C’était une blague terrible, honnêtement ».

Mais si la relation de travail entre les deux hommes a été affectée, Rogen n’a pas précisé si les événements avaient brisé leur amitié.

« Je ne sais pas si je peux dire ça comme ça maintenant, pendant cet entretien. Je peux dire que, vous savez, tout ça a changé de nombreuses choses dans notre relation et dans notre dynamique », a-t-il poursuivi.

Franco avait remporté un Golden Globe dans la catégorie du meilleur acteur pour le film « The Distaster Artist ». C’est après avoir reçu son prix que cinq femmes l’avaient accusé d’avoir eu un comportement sexuel inapproprié ou prédateur à leur égard.

Rogen et Franco ont partagé l’affiche de plusieurs films dont « Délire express », « C’est la fin » et « The Disaster Artist. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...