Shin Bet : La cellule terroriste derrière les meurtres des Henkin a été arrêtée
Rechercher

Shin Bet : La cellule terroriste derrière les meurtres des Henkin a été arrêtée

Le service de sécurité intérieure a déclaré que les membres de la cellule, liée au Hamas, ont avoué leur implication dans l'attaque de jeudi

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Eitam et Naama Henkin ont été tués dans une fusillade par des Palestiniens en Cisjordanie, le 1er octobre 2015. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)
Eitam et Naama Henkin ont été tués dans une fusillade par des Palestiniens en Cisjordanie, le 1er octobre 2015. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)

Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté la cellule terroriste palestinienne derrière les meurtres de Naama et Eitam Henkin en Cisjordanie jeudi, a annoncé le service de sécurité du Shin Bet lundi soir.

Un communiqué du Shin Bet a signalé qu’il avait mené l’opération en collaboration avec la police et l’armée d’Israël.

Les suspects avaient été emmenés pour un interrogatoire par le Shin Bet et avaient reconnu leur implication dans l’attaque, a ajouté le communiqué.

Les membres de la cellule avaient des liens avec le Hamas de Naplouse, a précisé le Shin Bet.

Yehye Muhammad Abdallah Naif Haj Hamed, né en 1991, un résident de Naplouse. Membre du Hamas, il a effectué le tir dans cette attaque et a été actif dans d’autres.
 
Samir Zahir Ibrahim Kusa, né en 1982, un résident de Naplouse. Membre du Hamas, il a conduit le véhicule.

Kerem Lutfy Fathi Razek, né en 1992, un résident de Naplouse. Membre du Hamas, il était sur le point de partir à l’attaque armé d’un pistolet, mais a été blessé par erreur par son collègue lors de la réalisation de l’attaque.

Zid Ziad Jamil Amar, né en 1989, un résident de Naplouse. Membre du Hamas, il a vérifié la route.

Les membres de la cellule ont dit que le soir de l’attaque, deux d’entre eux ont voyagé sur la route et ont sélectionné le point à partir duquel ils comptaient ouvrir le feu.

Ensuite, ils ont récupéré les autres membres. En entendant que la route était claire, la cellule a identifié le véhicule des Henkins et ont ouvert le feu. Après que le véhicule des Henkins soit à l’arrêt, deux membres de la cellule ont quitté leur véhicule et ont tiré à nouveau de très près.

Pendant la fusillade, l’un des membres de la cellule a été accidentellement abattu par l’un de ses collègues et a laissé tomber son pistolet, qui a été laissé sur les lieux et a été retrouvé par les forces israéliennes. Après la réalisation de la fusillade, les terroristes se sont enfuis vers Naplouse.

Les membres de la cellule ont également dit qu’ils avaient été impliqués dans deux attentats au cours des dernières semaines, dont l’attaque du 30 août opérée près de l’entrée de Kedumim.

L’enquête sur les membres de la cellule se poursuit.

Le couple israélien, qui était âgé d’une trentaine d’années, était dans leur voiture avec quatre de leurs six enfants quand ils ont été attaqués par des hommes armés palestiniens. Les deux parents ont été abattus devant leurs enfants, – les enfants n’ont pas été blessés.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait promis vendredi d’intensifier les efforts pour traduire en justice les terroristes qui ont tué le couple.

Des milliers de personnes assistent aux funérailles de Naama et Eitam Henkin le 2 octobre à Jérusalem (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Des milliers de personnes assistent aux funérailles de Naama et Eitam Henkin le 2 octobre à Jérusalem (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

En entretien avec le secrétaire d’Etat John Kerry à New York, Netanyahu a condamné les responsables de l’Autorité palestinienne qui ont applaudi l’attaque terroriste et a appelé la communauté internationale à tenir Ramallah pour responsable de son incapacité à dénoncer le terrorisme.

« Ce meurtre ne restera pas sans réponse », a déclaré Netanyahu.

« Nous avons déjà augmenté nos forces sur le terrain. Nous changerons les opérations des forces sur le terrain, et nous allons trouver ces assassins et les traduire en justice. Plus important encore, nous allons prendre des mesures qui assureront qu’il n’y a pas de récompense pour la terreur ».

Si les Palestiniens ne combattent pas le terrorisme, Israël le fera, a promis le Premier ministre. « Voilà l’appel que la communauté internationale doit immédiatement lancer à l’Autorité palestinienne. Mais je veux que cela soit clair : nous allons combattre ces terroristes ».

Le Premier ministre a remercié Kerry pour avoir condamné les meurtres d’Eitam et Naama Henkin, et a noté qu’il n’avait pas encore entendu le président Mahmoud Abbas dénoncer l’attaque meurtrière. Le président de l’AP a condamné Israël pour avoir neutralisé les deux terroristes, qualifiés de « jeunes hommes. »

« Pire, j’ai entendu des hauts fonctionnaires de son mouvement du Fatah faire des éloges de cette action. Ils disent que cela est la voie à prendre. Non, ce n’est pas la voie à suivre. La voie à suivre pour tout arrangement envisageable est de combattre le terrorisme et de s’assurer que le terrorisme ne récolte aucune récompense », a-t-il promis.

Les Brigades Abdel Qader al-Husseini, un groupe affilié aux Brigades des martyrs d’al-Aqsa du Fatah, avaient revendiqué l’attaque terroriste.

Raphaël Ahren a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...