Sorges : Un couple reçoit la médaille de « Justes parmi les Nations » à titre posthume
Rechercher

Sorges : Un couple reçoit la médaille de « Justes parmi les Nations » à titre posthume

Jean et Rachel Lamargie ont accueilli chez eux deux enfants juifs avec la complicité de la commune française

Jean Wecksler devant la maison de Jean et Rachel Lamargie, "Justes parmi les Nations" (Crédit : Capture d'écran/France 3)
Jean Wecksler devant la maison de Jean et Rachel Lamargie, "Justes parmi les Nations" (Crédit : Capture d'écran/France 3)

Une cérémonie a été organisée dimanche dernier à Sorges (Dordogne) en l’honneur d’un couple qui a reçu la distinction de Justes parmi les Nations à titre posthume, rapporte le site de France 3 régions.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Jean et Rachel Lamargie accueillent chez eux deux enfants juifs, frère et sœur, Liliane et Jean Wecksler, alors âgés respectivement de 7 et 3 ans. Leurs parents étaient engagés dans la résistance.

C’est avec la complicité des 1100 habitants de la commune de Sorges que le couple Lamargie accueille les deux enfants.

A l’occasion de cette cérémonie, Jean Wecksler est retourné à Sorges pour honorer la mémoire de la famille qui l’avait recueilli avec sa sœur, qui est maintenant décédée.

C’est à sa demande que Jean et Rachel Lamargie ont reçu cette distinction à titre posthume.

Jean Wecksler s’est rendue à la maison des Lamargie et y a dévoilé une plaque en leur honneur.

« Pendant la dernière guerre mondiale, cette maison était celle de Jean et Rachel Lamargie, ‘Justes parmi les Nations’, qui, au péril de leur vie, y ont accueilli, caché et sauvé de la déportation deux jeunes enfants juifs. Héros sans chercher à l’être, ils ont été une lumière dans la nuit de la Shoah », indique la plaque.

« On a passé des années avec beaucoup de tendresse […], Jean et Rachel Lamargie nous ont vraiment adoptés comme des enfants. On leur doit la vie, on aurait certainement été pris si on n’avait pas été cachés », témoigne Jean Wecksler au micro de France 3.

Christiane Lamargie, la fille adoptive du couple, a reçu la médaille de Justes parmi les Nations en leur nom. « Dommage qu’ils ne soient pas là, mais c’est très bien, je remercie Monsieur Wecksler qui a fait toutes ces démarches pour les honorer », déclare-t-elle émue.

Une seconde plaque a été dévoilée sur le mur de la mairie de Sorges en l’honneur de ses habitants.

« En reconnaissance aux habitants de Sorges, anonymes résistants de l’ombre, qui, pendant la dernière guerre mondiale, ont tous gardé le silence sur l’identité d’enfants juifs cachés dans le village et contribué ainsi à les sauver de la déportation. Que leur grandeur d’âme serve de guide aux nouvelles générations ! », indique cette autre plaque.

Liliane et Jean Wecksler ont été recueillis par la famille pendant 4 ans, jusqu’à la fin de la guerre.

Le titre honorifique de « Justes parmi les Nations » est la plus haute distinction délivrée par l’Etat d’Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...