Rechercher

Stoudemire défend les Hébreux noirs sur les réseaux sociaux face à la polémique

La star de la NBA nie conseiller, comme l'affirme Kanye West, à Kyrie Irving "de s'excuser d'être un Hébreu noir" ; Irving avait promu un film antisémite dans un post controversé

Amare Stoudemire, lors d'une conférence de presse à Jérusalem le 8 août 2016  (Crédit : Flash90)
Amare Stoudemire, lors d'une conférence de presse à Jérusalem le 8 août 2016 (Crédit : Flash90)

JTA — L’ancienne star de la NBA Amar’e Stoudemire a appelé le joueur des Brooklyn Nets, Kyrie Irving, à présenter ses excuses pour sa promotion d’un film antisémite dans une publication sur les réseaux sociaux et il a défendu l’idéologie des Hébreux noirs.

Pendant une apparition sur ESPN, la semaine dernière, Stoudemire a appelé Irving à présenter ses excuses, sans aller jusqu’à demander sa suspension (Irving avait été suspendu au lendemain de son refus initial de présenter des excuses).

Kanye West, qui a lui-même fait de nombreuses déclarations antisémites, a ensuite interpellé Stoudemire dans une publication sur Twitter. « Ils nous dressent les uns contre les autres », a-t-il écrit. « Même nos frères, ceux qui savent qui nous sommes réellement ».

Stoudemire a répondu dans une vidéo sur Instagram, qui n’est plus sur sa page.

« Kanye a écrit un tweet à mon sujet, comme si je tournais le dos à la communauté, comme si je conseillais à Kyrie de présenter ses excuses pour être un Hébreu noir », a dit Stoudemire dans la séquence. « Jamais je ne demanderai à Kyrie de présenter ses excuses parce qu’il est un Hébreu noir, vous vous foutez de moi ? J’ai consacré les vingt ans et quelques de ma vie à faire des recherches sur qui nous sommes en tant que peuple, à apprendre ».

Stoudemire a ensuite déclaré que les excuses d’Irving concernaient plutôt « cette petite partie, à l’intérieur de la vidéo, qui est blessante pour les Juifs. » Il a ajouté que « en tant qu’Hébreux noirs israélites, il est de notre responsabilité d’être une nation sacrée ».

Stoudemire avait découvert le mouvement des Hébreux noirs – un mouvement qui affirme que les Afro-américains sont les descendants généalogiques des Israélites des temps anciens – quand il était adolescent.

Après cette découverte, il s’était lancé, pendant des décennies, dans des recherches et dans une démarche d’apprentissage qui ont finalement entraîné sa conversion au judaïsme orthodoxe.

Alors que l’idéologie des Hébreux noirs a été placée sous le feu des projecteurs et critiquée, ces dernières semaines, dans le sillage d’une série de fortes controverses, Stoudemire a répondu en prenant la défense du mouvement et de ceux qui ont pu le citer.

Kanye West regarde un match de basket de la NBA à Los Angeles, le 13 janvier 2020. (Crédit : AP Photo/Mark J. Terrill)

Il est difficile de dire jusqu’à quel point Stoudemire, qui s’est officiellement converti au Judaïsme alors qu’il vivait en Israël en 2020, s’identifie encore au mouvement des Hébreux noirs.

Il a quitté son poste d’entraîneur des Brooklyn Nets au début de l’année, un travail qui, a-t-il dit, gênait sa pratique du Shabbat et il poste fréquemment des publications évoquant son étude des textes juifs sur les réseaux sociaux.

Alors qu’un journaliste lui demandait, la semaine dernière, s’il nourrissait des croyances antisémites, Irving avait répondu que « je ne peux pas être antisémite si j’ai conscience de mes origines ». Il avait posté sur Twitter un lien menant à un film qui faisait la promotion de l’idéologie des Hébreux noirs et reprenant de nombreux tropes antisémites.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...