Rechercher

Strasbourg: une tribune appelle la communauté juive à ne pas voter pour Éric Zemmour

Les rédacteurs s’opposent aux idées d’extrême droite du candidat et entendent alerter sur le "danger" qu'il fait peser "pour la démocratie, pour la République et pour la France"

Eric Zemmour lors de sa visite à Marseille, dans le sud de la France, le 27 novembre 2021. (Crédit : Nicolas TUCAT / AFP)
Eric Zemmour lors de sa visite à Marseille, dans le sud de la France, le 27 novembre 2021. (Crédit : Nicolas TUCAT / AFP)

Dix-huit membres de la communauté juive de Strasbourg ont publié une tribune sur internet appelant à ne pas voter pour Éric Zemmour lors de l’élection présidentielle du mois prochain.

Les rédacteurs, réunis au sein du collectif « Communauté plurielle », s’opposent aux idées d’extrême droite du candidat. Ils ont publié leur texte sur Change.org, appelant le public à signer également.

Mardi matin, un total de près de 200 personnes, rédacteurs et internautes, avaient signé.

Parmi les rédacteurs figurent notamment : Francis Levy, président du Consistoire israélite du Bas-Rhin ; Pierre Haas, délégué du CRIF-Est ; et le sociologue Freddy Raphaël, président d’honneur de la Société d’histoire des Israélites d’Alsace et de Lorraine.

« Citoyens français, Juifs, nous ne votons pas Zemmour ! », écrivent-ils.

« Certains de nos coreligionnaires, aveuglés par l’appartenance d’Éric Zemmour à la communauté juive, lui accordent leur confiance. Cette solidarité est imméritée. La parole de Zemmour est en contradiction avec les valeurs du judaïsme. Qu’on en juge par ses prises de position ! », poursuivent-ils, avant de lister plusieurs points.

Ils reprochent notamment au candidat de : « falsifier l’histoire de France et l’histoire de l’antisémitisme ; juger ‘criminel’ le discours du Président Chirac, sur la reconnaissance de la responsabilité de la France dans la déportation des Juifs de France ; contester l’innocence du capitaine Dreyfus ; réhabiliter les théories extrémistes et antisémites ; vouloir abolir les lois mémorielles et notamment la loi Gayssot sur les crimes contre l’humanité ; et de tenir un discours de rejet qui va à l’encontre des valeurs d’acceptation de l’autre, indissociables du judaïsme. »

Tribune « Citoyens fran… by France3Alsace

« C’est pour ces raisons et pour tant d’autres, par exemple ses positions ambiguës sur les droits humains et sur l’invasion de l’Ukraine, que Zemmour constitue un danger pour la démocratie, pour la République et pour la France », indiquent-ils, jugeant ainsi « particulièrement précieuses » les « déclarations du Grand rabbinat de France, du Consistoire central de France et du CRIF, qui ont condamné sans appel les dérives de Zemmour ».

Leur association, créée en 2020, vise à « porter une voix différente de la communauté », a expliqué à Franceinfo l’une de ses fondatrices, Janine Elkouby, ancienne vice-présidente du Consistoire israélite du Bas-Rhin. « On ne veut pas casser ni révolutionner l’institution mais être une force de réflexion, de proposition. Nous voulons ouvrir un espace de débat au sein de notre communauté », a-t-elle déclaré.

La tribune devrait être prochainement publiée dans la presse.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...