Sur les « cartes » de Trump : Israël, « localités enclavées », et « future Palestine »
Rechercher

Sur les « cartes » de Trump : Israël, « localités enclavées », et « future Palestine »

Les cartes du plan "Peace to Prosperity" du président montrent Israël, la Cisjordanie et Gaza en une seule entité, avec routes d'accès et tunnels; Israël avec la vallée du Jourdain

Carte conceptuelle de la Vision pour la paix publiée par l'administration Trump, le 28 janvier 2020.
Carte conceptuelle de la Vision pour la paix publiée par l'administration Trump, le 28 janvier 2020.

L’administration Trump a publié mardi soir deux « cartes conceptuelles » de « l’État d’Israël » et d’un « futur État de Palestine » dans le cadre du plan « Peace to Prosperity » dévoilé par le président Donald Trump à la Maison Blanche aux côtés du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

M. Trump a déclaré dans son discours décrivant le plan que M. Netanyahu et son rival, le leader du parti Kakhol lavan Benny Gantz, avaient approuvé sa « vision » comme base de négociation. Il a également déclaré que Netanyahu avait autorisé la publication des cartes.

Les cartes montrent Israël, la Cisjordanie et la bande de Gaza comme une seule entité, une série numérotée de « localités enclavées israéliennes » dans ce qui est aujourd’hui la Cisjordanie, des territoires marqués comme réservés pour « un futur État de Palestine », un tunnel Cisjordanie-Gaza, des routes d’accès, des sites stratégiques et d’autres caractéristiques.

Israël est présenté comme incluant le territoire situé immédiatement à l’ouest et au nord de la mer Morte, et s’étendant plus au nord le long de la vallée du Jourdain.

Netanyahu, dans son discours, a accepté de respecter les conditions fixées par Trump dans son plan, et aussi d’étendre la souveraineté israélienne dans des zones que les États-Unis ont indiqué qu’ils reconnaîtraient comme relevant du droit israélien.

« Israël appliquera ses lois à la vallée du Jourdain, à toutes les localités juives de Judée et de Samarie et aux autres régions que votre plan désigne comme faisant partie d’Israël et que les États-Unis ont accepté de reconnaître comme faisant partie d’Israël », a déclaré M. Netanyahu.

Les Palestiniens ont rejeté de manière préliminaire le plan américain.

Carte conceptuelle de la Vision pour la paix publiée par l’administration Trump le 28 janvier 2020.
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...