Israël en guerre - Jour 200

Rechercher

Tel Aviv: « Mets une chemise », ordonne un chauffeur de bus à une passagère en débardeur

Romi Inbar, 20 ans, raconte qu'elle est descendue du bus après que le chauffeur l'a réprimandée pour ses vêtements ; elle a décrit une "situation difficile et horrible"

Romi Inbar (Autorisation)
Romi Inbar (Autorisation)

Un chauffeur de bus a réprimandé une passagère à Tel-Aviv mardi parce qu’elle portait un débardeur, une tenue qu’il considérait comme impudique, ce qui a poussé la femme à descendre du bus, a rapporté mercredi la chaîne publique Kan.

Le chauffeur a dit à Romi Inbar : « Mets une chemise ! ». Elle est descendue deux arrêts plus tard, choquée et offensée par ces remarques. « Vous ne pouvez pas vous promener comme ça », a ajouté le chauffeur. Un autre passage se serait fait l’écho de ces remarques.

« C’est une situation difficile et horrible », a déclaré Inbar à Kan lors d’une interview à la radio.

La jeune femme de 20 ans a déclaré que le chauffeur avait commencé à lui crier dessus alors qu’elle montait à l’arrière du bus. « Je ne comprenais pas vraiment ce qu’il disait, je pensais qu’il me disait de payer ou quelque chose dans le genre, puis un des passagers a dit qu’il m’avait dit de mettre une chemise. Il a continué à le dire pour s’assurer que je l’entendais. Je ne savais pas quoi faire ».

Inbar a ajouté que tout le bus est resté silencieux, à l’exception d’une mère qui a dit au chauffeur qu’elle pouvait porter ce qu’elle voulait. « Quand je me suis assise, je me suis sentie totalement humiliée », a-t-elle raconté à Kan. « J’ai posté une [story sur Instagram], et je prends la parole maintenant parce que cela ne doit pas arriver à d’autres filles ».

Dans un communiqué, la compagnie de bus Dan a déclaré : « Si des passagers se sont sentis mal à l’aise, nous nous excusons ».

Illustration : le nouveau parking pour les bus électriques de la compagnie Dan à Bnei Brak, le 19 février 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

D’autres cas de discrimination à l’égard des femmes dans les transports publics ont déjà été recensés en Israël.

En mai, il a été rapporté que des hommes ultra-orthodoxes empêchaient souvent les femmes de monter dans les bus de la ville d’Ashdod, dans le sud du pays.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.