Tous les courants du judaïsme américain s’opposent au décret anti-réfugié de Trump
Rechercher

Tous les courants du judaïsme américain s’opposent au décret anti-réfugié de Trump

Dans une rare démonstration d’unité, les organisations orthodoxes rejoignent les mouvements conservateur et réformé dans la condamnation du décret

Manifestation contre le nouveau décret anti-immigré du président américain Donald Trump à l'aéroport international de Logan, à Boston, le 28 janvier 2017. (Crédit : Scott Eisen/Getty Images/AFP)
Manifestation contre le nouveau décret anti-immigré du président américain Donald Trump à l'aéroport international de Logan, à Boston, le 28 janvier 2017. (Crédit : Scott Eisen/Getty Images/AFP)

Deux importantes associations américaines représentant les juifs orthodoxes ont mis en garde contre des politiques qui limiteraient l’immigration après la mise en place vendredi d’un décret exécutif du président américain Donald Trump qui interdit l’entrée des Etats-Unis aux réfugiés et aux ressortissants de sept pays majoritairement musulmans.

Avec la déclaration commune de l’Union orthodoxe et du Conseil rabbinique d’Amérique, les quatre grands courants du judaïsme américain ont critiqué le décret exécutif d’une manière ou d’une autre. Le mouvement reconstructionniste a condamné le décret avant sa signature vendredi, et les mouvements réformé et conservateur l’ont condamné respectivement samedi et dimanche.

La déclaration orthodoxe a été publiée dimanche soir, et a confirmé un communiqué déjà publié en décembre 2015, quand Trump avait appelé à l’interdiction de l’entrée de tous les musulmans aux Etats-Unis.

Il est extrêmement rare que les quatre mouvements, qui sont divisés sur tous les sujets, des droits des personnes LGBT à la politique israélienne, soient unis dans l’opposition à une mesure présidentielle.

Une femme portant une broche pendant une manifestation contre le décret présidentiel interdisant l'immigration musulmane à l'aéroport international de San Francisco, le 28 janvier 2017. (Crédit : Stephen Lam/Getty Images/AFP)
Une femme portant une broche pendant une manifestation contre le décret présidentiel interdisant l’immigration musulmane à l’aéroport international de San Francisco, le 28 janvier 2017. (Crédit : Stephen Lam/Getty Images/AFP)

Bien que les organisations orthodoxes aient affirmé reconnaître le besoin de protection contre les terroristes, elles ont appelé l’administration à protéger la liberté de culte.

« Nous appelons tous les Américains à réaffirmer que la discrimination contre un groupe fondée uniquement sur la religion est mauvaise et contraire aux grandes traditions de libertés religieuses et personnelles sur lesquelles ce pays a été construit », ont écrit les organisations, qui appellent « le gouvernement des Etats-Unis à reconnaitre les menaces posées par les islamistes radicaux tout en préservant et en protégeant les droits de toutes les personnes qui cherchent la paix, peu importe la manière dont elles prient Dieu. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...