Israël en guerre - Jour 140

Rechercher

Treize membres de « La Fosse aux Lions » se rendent à l’Autorité palestinienne

"Ils n'ont pas été arrêtés", a déclaré un responsable, précisant qu'ils avaient agi ainsi "de leur propre chef" afin d'éviter d'être la cible d'une opération israélienne

Des hommes armés aux funérailles de morts dans des affrontements survenus lors d'un raid israélien contre le groupe terroriste de la "Fosse aux Lions", en Cisjordanie, à Naplouse, le 25 octobre 2022. (Crédit : Ronaldo Schemidt/AFP)
Des hommes armés aux funérailles de morts dans des affrontements survenus lors d'un raid israélien contre le groupe terroriste de la "Fosse aux Lions", en Cisjordanie, à Naplouse, le 25 octobre 2022. (Crédit : Ronaldo Schemidt/AFP)

Treize membres de « La Fosse aux lions », groupe terroriste armé palestinien qui a revendiqué plusieurs attaques contre Israël, se sont rendus ces derniers jours aux forces de sécurité de l’Autorité palestinienne, a indiqué à l’AFP mercredi un responsable local de sécurité.

« Ils n’ont pas été arrêtés mais ils se sont rendus à la direction sécuritaire », a déclaré ce responsable sous couvert d’anonymat, précisant qu’ils avaient agi ainsi « de leur propre chef » afin d’éviter d’être la cible d’une opération israélienne.

Oday al-Azizi, un des dirigeants du mouvement, fait partie des 13 hommes qui se sont rendus ces derniers jours, d’après la source de sécurité palestinienne.

La Fosse aux Lions – ou Areen al-Ossud en arabe – a vu le jour à la fin de l’année dernière dans la ville de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, alors que le conflit israélo-palestinien connaissait une recrudescence de la violence.

Ce groupe est soupçonné par les forces israéliennes d’être impliqué dans des attaques contre Israël et d’en fomenter d’autres.

Composé de jeunes Palestiniens, il s’est forgé une réputation d’audace lors d’affrontements répétés avec les soldats israéliens, qui ont coûté la vie à certains de ses combattants.

Il a fait l’objet de plusieurs incursions israéliennes, dans le cadre de sa campagne anti-terrorisme, dont une qui a fait 11 morts en février, dont des combattants, et plus de 80 blessés par balles.

L’armée avait alors souligné qu’il s’agissait d’une opération basée sur des renseignements faisant état d’une menace imminente de la part des terroristes de « La Fosse aux Lions ».

Un haut responsable de l’armée israélienne a plutôt estimé que le groupe ne comptait que « 30 à 40 membres » actifs et une centaine de sympathisants.

Un autre responsable sécuritaire de l’Autorité palestinienne a récemment affirmé à l’AFP, sous couvert de l’anonymat, qu’entre 170 et 200 personnes avaient rejoint « La Fosse aux lions » depuis sa création.

L’année dernière, certains membres avaient déjà quitté les rangs du groupe sous pression de l’Autorité palestinienne.

Le groupe terroriste palestinien a revendiqué de nombreux attentats visant des Israéliens en Cisjordanie, dont le meurtre d’un soldat en octobre.

 

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.