Rechercher

Trois habitants du Loiret décorés Justes parmi les nations à titre posthume

Ils seront distingués le 25 février pour avoir aidé et abrité des personnes juives échappées du camp de Pithiviers en 1942

La gare de Pithiviers, en France, qui sera transformée en mémorial à la mémoire des Juifs déportés pendant la Seconde Guerre mondiale. (Crédit : Wikipedia Commons)
La gare de Pithiviers, en France, qui sera transformée en mémorial à la mémoire des Juifs déportés pendant la Seconde Guerre mondiale. (Crédit : Wikipedia Commons)

Trois habitants du Loiret seront décorés Justes parmi les Nations à titre posthume par le mémorial de Yad Vashem à Jérusalem pour avoir aidé et abrité des personnes juives échappées du camp de Pithiviers en 1942.

La cérémonie aura lieu le vendredi 25 février, à Pithiviers, a rapporté France Bleu Orléans.

Renée et Fernand Malé, un couple d’épiciers de Pithiviers, ont accueilli trois hommes évadés du camp voisin où étaient internées près de 1 700 individus. La famille Malé a caché les trois hommes dans sa cave jusqu’à la Libération.

Madeleine Fauconneau du Fresnes, Pithivérienne, a, pour sa part, aidé son amie Yvonne Netter à s’échapper du camp en provoquant une bousculade afin de faire diversion.

Au 1er janvier 2021, 27 921 personnes de 51 pays différents ont reçu la distinction de « Juste parmi les nations » pour leur protection apportée à des Juifs pendant la Shoah. La Pologne, les Pays-Bas et la France (4 150 Justes) sont les pays qui comptent le plus de médaillés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...