Trois mois nécessaires pour baisser le taux d’infection à 400 par jour – Etude
Rechercher

Trois mois nécessaires pour baisser le taux d’infection à 400 par jour – Etude

Un rapport établi par le Centre d'information et de connaissance du coronavirus de l'armée montre que le taux de doublement des cas - et des malades graves - est en hausse

Des israéliens portent des masque de protection à Tel Aviv, el 4 août 2020. (Photo par Miriam Alster/Flash90)
Des israéliens portent des masque de protection à Tel Aviv, el 4 août 2020. (Photo par Miriam Alster/Flash90)

Un nouveau rapport établi par un groupe de travail gouvernemental dont les activités se consacrent au coronavirus estime qu’il faudra au moins 90 jours pour abaisser le nombre de contaminations à 400 par jour, au vu du taux actuel de 4 000 infections quotidiennes au COVID-19.

Cette étude réalisée par le Centre d’information et de connaissance du coronavirus, qui est exploité par les renseignements militaires israéliens en coopération avec le ministère de la Santé, montre les changements quotidiens survenus dans le nombre des infections, qui est passé d’environ 4 % à 6 % la semaine dernière – si ce taux devait atteindre les 10 %, cela impliquerait que le nombre total des cas serait multiplié par deux toutes les semaines.

De manière similaire, le changement quotidien dans le nombre de malades ayant développé des formes graves du coronavirus est passé d’une hausse quotidienne de moins de -1 % à 4,4 % au cours de la dernière semaine.

Pour sa part, le nombre de tests de dépistage réalisés a considérablement augmenté au cours de la dernière semaine en passant d’environ 30 000 tests par jour à environ 45 000.

Comme cela avait également été le cas lors des mois précédents, une majorité de personnes gravement atteintes actuellement par le COVID-19 est âgée de 60 à 79 ans, tandis que les catégories de 40 à 59 ans et de plus de 80 ans représentent respectivement un peu plus de 20 % (pour les octogénaires et plus, cela peut s’expliquer par la vigilance accrue exercée en direction des personnes du troisième âge). Le groupe des moins de 40 ans représente moins de 10 % des cas graves.

Israël continue à être l’un des pays à enregistrer le plus grand nombre de nouvelles contaminations par tête, avec plus de 300 nouveaux cas par jour pour un million de personnes. L’Etat juif surpasse de loin les Etats-Unis (100 cas par million de personnes) et d’autres pays comme l’Italie, le Royaume-Uni et la Corée du sud, tous en-dessous de 50 cas quotidiens par million de personnes, a noté le rapport.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...