Trois pays demandent à Israël les vaccins rejetés par l’Autorité palestinienne
Rechercher

Trois pays demandent à Israël les vaccins rejetés par l’Autorité palestinienne

Les Palestiniens ont rendu 90 000 doses sur le point d'expirer envoyées par Jérusalem, qui avait prévu de livrer plus d'un million de vaccins avant l'annulation de l'accord

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu assiste à l'arrivée de plus de 100 000 doses du vaccin Pfizer contre le coronavirus, à l'aéroport Ben Gurion, le 9 décembre 2020. (Crédit : Marc Israel Sellem/Pool Photo via AP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu assiste à l'arrivée de plus de 100 000 doses du vaccin Pfizer contre le coronavirus, à l'aéroport Ben Gurion, le 9 décembre 2020. (Crédit : Marc Israel Sellem/Pool Photo via AP)

Trois pays sont entrés en contact avec Israël pour s’enquérir sur la possibilité d’obtenir les vaccins qui ont été refusés par les Palestiniens, ces derniers jours, si Ramallah devait en effet décider définitivement ne pas les vouloir, a fait savoir dimanche le quotidien Haaretz.

Citant une source diplomatique anonyme, le journal a précisé que l’État juif était en contact avec ces pays au sujet d’une série de doses expirant au mois de juillet.

Si un accord est conclu, il contiendrait les mêmes dispositions que celui contracté avec les Palestiniens – prévoyant qu’Israël serait remboursé par le biais de livraisons de vaccin futures faites à ces pays. L’arrangement devra être approuvé par Pfizer.

De son côté, le ministère de la Santé de l’AP a déclaré dimanche qu’il chercherait à renégocier les termes de son accord récent concernant l’acquisition d’un million de doses de vaccin auprès de Pfizer et du ministère de la Santé israélien, espérant recevoir des vaccins Pfizer d’Israël dont la date d’expiration ne serait pas fixée avant la fin du mois de juillet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...