Trois pays du Golfe et l’Egypte boycottent une réunion de l’UIP au Qatar
Rechercher

Trois pays du Golfe et l’Egypte boycottent une réunion de l’UIP au Qatar

Ryad, Abou Dhabi, Manama et Le Caire ont rompu leurs liens avec Doha, lui imposant un blocus économique et diplomatique en raison de sa politique de soutien au terrorisme

Le siège de l'Union interparlementaire au Grand-Saconnex, à Genève. (Crédit : Hadi /CC BY-SA 3.0)
Le siège de l'Union interparlementaire au Grand-Saconnex, à Genève. (Crédit : Hadi /CC BY-SA 3.0)

Trois pays du Golfe ainsi que l’Egypte vont boycotter une réunion de l’Union interparlementaire (UIP) prévue samedi à Doha en raison de leur différend avec le Qatar, a annoncé jeudi l’agence de presse officielle des Emirats arabes unis.

Selon un communiqué conjoint publié par l’agence WAM, l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l’Egypte ont décidé de ne pas participer à la 140e Assemblée générale de l’UIP samedi à Doha.

Cette décision a été prise « en raison de la poursuite par le Qatar de sa politique de soutien au terrorisme et son ingérence dans les affaires des autres pays de la région », a précisé ce communiqué.

Le Qatar, riche émirat gazier, est au cœur d’un conflit diplomatique depuis juin 2017 qui l’oppose à plusieurs autres pays arabes, dont l’Arabie saoudite.

A cette date, Ryad, mais aussi les Emirats arabes unis, Bahreïn et l’Egypte ont rompu leurs relations avec Doha, lui imposant un blocus économique et diplomatique.

Ryad et ses alliés accusent le Qatar de ne pas prendre assez de distance avec l’Iran, puissance régionale chiite rivale de l’Arabie saoudite sunnite, et de soutenir des groupes islamistes radicaux, ce que Doha nie.

Aucune tentative de réconciliation n’a abouti à ce jour.

Selon le comité national des droits humains du Qatar, le blocus a affecté significativement 13 000 Qataris, dont plus de 600 familles séparées.

Cette crise a contraint le Qatar, qui dépendait auparavant de ses voisins du Golfe pour ses importations alimentaires, à se tourner vers d’autres pays, dont la Turquie, le Maroc et l’Iran.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...