Ulcan a-t-il encore frappé ?
Rechercher

Ulcan a-t-il encore frappé ?

Daniel Schneidermann aurait été victime des méfaits du hacker franco-israélien Ulcan

Daniel Schneidermann (Crédit : Capture d'écran YouTube/France 2/Ce soir ou jamais!)
Daniel Schneidermann (Crédit : Capture d'écran YouTube/France 2/Ce soir ou jamais!)

Daniel Schneidermann est le fondateur et journaliste du site Arrêt sur images.

Ce site a publié hier une enquête sur Pierre Stambul, le coprésident de l’Union juive française pour la paix (UJFP), organisation pro-palestinienne et clairement antisioniste.

Cette enquête révèle que Pierre Stambul aurait été victime d’une pratique appelée le ‘swatting‘. Cette méthode consiste à faire des fausses plaintes téléphoniques et à conduire la police sur les lieux de la plainte.

Dans le cas de Pierre Stambul, les policiers du RAID ont débarqué chez lui à quatre heure du matin, après avoir reçu une plainte indiquant qu’il avait tué sa femme.

L’intervention musclée de la police, qui a plaqué l’intéressé au sol avant de le menotter, a complètement traumatisé Pierre Stambul (qui n’avait rien fait).

L’enquête d’Arrêt sur Images rapporte que cette action visait à empêcher le président de l’UJFP d’assister à une réunion de l’association BDS France.

Ulcan, de son vrai nom Gregory Chelli, dément toute participation à ce canular, mais l’approuve vivement.

Oui mais voilà, Daniel Schneidermann est aujourd’hui victime du même traquenard.

La nuit dernière, alors que ce dernier et sa femme n’étaient pas chez eux, une trentaine de policiers de la BAC se sont présentés à son domicile après avoir reçu un appel téléphonique d’un individu se faisant passé pour lui et affirmant qu’il avait tué sa femme, selon Le Point.

Dans un édito publié sur le site d’Arrêt sur Images, Daniel Schneidermann revient sur cette « mésaventure nocturne » et déclare que ces actions visent à « intimider, pour nous dissuader de traiter de la cyber-guerre que mènent certains ultra-pro-israéliens contre ceux qu’ils perçoivent comme des adversaires. »

Affaire à suivre…

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...