Rechercher

Un adolescent gravement brûlé dans un incendie criminel présumé dans le sud du pays

Selon la police, des suspects ont mis le feu à un magasin de téléphones à Hura ; l'enfant, brulé sur tout le corps, a été transporté à l'hôpital ; 2 hommes ont été arrêtés

Incendie dans un garage dans la ville de Hura, dans le sud du pays, le 21 mai 2022. (Crédit: Capture d'écran/Kan)
Incendie dans un garage dans la ville de Hura, dans le sud du pays, le 21 mai 2022. (Crédit: Capture d'écran/Kan)

Un jeune garçon de 12 ans a été grièvement blessé samedi lorsqu’un magasin de téléphones de la ville de Hura, dans le sud du pays, a été la cible d’un incendie criminel présumé.

Le garçon, qui présentait des brûlures au deuxième et au troisième degré sur toutes les parties de son corps, a été emmené à l’hôpital Soroka de Beer Sheva.

Selon la police, un certain nombre d’hommes sont arrivés au magasin de la ville située dans le sud du désert du Néguev et y ont mis le feu.

Les flammes se seraient ensuite propagées aux bâtiments voisins. La police avait initialement pensé qu’un garage automobile adjacent était la cible de l’attaque.

La chaîne publique Kan a déclaré que l’incendie criminel aurait eut lieu dans le cadre d’un conflit en cours au sein du clan bédouin Al-Qian.

Plus tard dans la journée de samedi, la police a annoncé que deux suspects, âgés de 21 et 25 ans et originaires de Hura, ont été arrêtés. Ils devaient être déférés devant un tribunal de Beer Sheva dimanche pour statuer sur une prolongation de leur détention provisoire.

Les images diffusées sur les réseaux sociaux montrent une épaisse fumée s’échappant des bâtiments.

Les communautés arabes d’Israël ont connu une recrudescence de la violence ces dernières années, principalement, mais pas exclusivement, à cause du crime organisé. Les Arabes israéliens arabes blâment la police, qui, selon eux, n’a pas réussi à sévir contre de puissantes organisations criminelles et détourne largement le regard face à ces violences – querelles familiales, guerres de territoire de la mafia et violence contre les femmes.

La communauté a aussi souffert de décennies de négligence.

Dans un incident sans lien, deux jeunes enfants sont morts à Hura vendredi après s’être accidentellement enfermés dans une voiture dans la ville bédouine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...