Un Arabe israélien accusé d’avoir préparé une attaque en lien avec l’EI
Rechercher

Un Arabe israélien accusé d’avoir préparé une attaque en lien avec l’EI

Le Shin Bet a dit que le résident de Taibe âgé de 26 ans a essayé en vain de recruter d’autres personnes pour se joindre à lui lors des tensions au mont du Temple durant l’été

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Hassan Sheikh Youssef, 26 ans, originaire de la ville arabo-israélienne de Taibe, est soupçonné de soutien au groupe terroriste État islamique et d'avoir planifié des attaques en son nom. Il a été inculpé le 14 janvier 2018 (Shin Bet)
Hassan Sheikh Youssef, 26 ans, originaire de la ville arabo-israélienne de Taibe, est soupçonné de soutien au groupe terroriste État islamique et d'avoir planifié des attaques en son nom. Il a été inculpé le 14 janvier 2018 (Shin Bet)

Un jeune homme arabe israélien a été arrêté plus tôt ce mois car il est suspecté d’avoir prêté allégeance au groupe terroriste de l’Etat islamique et préparait de mener une attaque en Israël en son nom, a annoncé le service de sécurité du Shin Bet dimanche.

Hassan Sheikh Youssef, âgé de 26 ans, de la ville arabe israélienne de Taibe, a été déféré devant le Tribunal du District Central à Lod dimanche. Avec la présentation de la mise examen, la demande de limitation de diffusion des informations a été levée.

Selon le Shin Bet, Sheikh Youssef a commencé à soutenir l’organisation il y a environ trois ans, en regardant les vidéos publiées par l’EI sur internet.

« L’enquête a également montré que Youssef a regardé des guides vidéos sur comment préparer des explosifs et a même essayé de faire acheter à quelqu’un un fusil d’assaut M-16 », a déclaré le service de sécurité dans un communiqué.

Il a été arrêté plus tôt ce mois dans une opération commune menée par le Shin Bet et la police israélienne

Le Shin Bet a dit qu’il a essayé de recruter d’autres personnes pour rejoindre le groupe de l’EI cet été, lors des tensions autour de la décision d’Israël de placer des détecteurs de métaux à l’entrée du mont du Temple à la suite d’une attaque terroriste s’y étant produite.

Selon le service de sécurité, il prévoyait de les convaincre de travailler avec lui pour commenter « différents types d’attaques terroristes, y compris une fusillade à Jérusalem, l’explosion d’une bombe à proximité d’un poste de police à Taibe et une attaque au couteau ».

Pourtant, Sheikh Youssef a été rejeté par toutes les personnes qu’il a contactées, a dit le Shin Bet.

Israël a vu relativement peu de ses citoyens rejoindre les rangs du groupe terroriste de l’EI, même s’il reste une préoccupation importante pour ses forces de sécurité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...