Un chauffeur inculpé pour avoir renversé et tué la mère d’un député
Rechercher

Un chauffeur inculpé pour avoir renversé et tué la mère d’un député

D'après les procureurs, Zion Ratson n'était pas attentif lorsqu'il a accéléré à un carrefour fréquenté de Tel Aviv puis renversé Naomi Folkman, âgée de 78 ans

Naomi Folkman, la mère du député Royi Folkman, avec le chef de Koulanou Moshe Kahlon à la fête organisée au QG du parti de Tel Aviv, quelques heures avant d’être renversée et tuée par un camion malaxeur, le 5 février  2019. (Crédit : autorisation)
Naomi Folkman, la mère du député Royi Folkman, avec le chef de Koulanou Moshe Kahlon à la fête organisée au QG du parti de Tel Aviv, quelques heures avant d’être renversée et tuée par un camion malaxeur, le 5 février 2019. (Crédit : autorisation)

Un chauffeur de poids lourds qui a tué une femme en début d’année a été mis en examen jeudi pour homicide involontaire.

Les procureurs ont inculpé Zion Ratson pour l’accident survenu en février dernier à Tel Aviv lors duquel il a tué Naomi Folkman, la mère du député Koulanou Roy Folkman âgée de 78 ans.

D’après l’acte d’accusation, le chauffeur n’a pas ralenti ou ne s’est pas arrêté à l’approche du passage piétons de la rue Yigal Alon. Même si le feu venait de passer au vert, les procureurs ont indiqué que Ratson avait avancé sans regarder, renversant ainsi au volant de sa bétonnière Naomi Folkman alors qu’elle finissait de traverser la rue.

Ratson était si distrait qu’il n’a remarqué qu’il avait renversé un piéton que plusieurs rues plus tard, d’après les magistrats, ne s’arrêtant qu’après avoir été alerté par des passants et d’autres conducteurs.

Naomi Folkman, qui a été renversée peu après avoir quitté le siège de Koulanou où se tenait un événement festif, était décédée sur place.

Le député Koulanou, Roy Folkman, lors d’une réunion de faction le 11 juillet 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

« L’accusé a conduit son poids lourd de façon négligente, sans prêter attention et en ignorant les feux de signalisation », ont noté les procureurs dans leur acte d’accusation. Ils ont indiqué que Ratson devait assumer sa responsabilité dans l’accident mortel et plaidé qu’il présentait une menace sur la route.

Les procureurs ont demandé à la cour la suspension du permis de Ratson jusqu’à la fin des poursuites à son encontre.

Roy Folkman, 43 ans, était fils unique et sa mère était seule.

« C’est douloureux, je n’ai pas pu lui dire au revoir une dernière fois », avait-il déclaré dans un communiqué annonçant le décès.

Le président de Koulanou Moshe Kahlon, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et d’autres députés de tout le spectre politique avaient adressé leurs condoléances à Roy Folkman.

Ce dernier avait rejoint Koulanou en vue des élections législatives de 2015 et a officié comme dirigeant des députés de son parti à la Knesset. De nouveau présent sur la liste centriste lors du dernier scrutin, il siégera toujours à l’assemblée israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...