Rechercher

Un couple mexicain organise son mariage sur le thème nazi

Les autorités locales et les dirigeants de la communauté juive ont dénoncé le couple, qui aurait donné à leurs enfants le nom de personnalités nazies

Fernando et Josefina se sont mariés lors d’un mariage à thème nazi à Tlaxcala, Mexique, le 29 avril 2022. (Crédit : Jorge Carballo via JTA)
Fernando et Josefina se sont mariés lors d’un mariage à thème nazi à Tlaxcala, Mexique, le 29 avril 2022. (Crédit : Jorge Carballo via JTA)

JTA – Des groupes juifs et antiracistes au Mexique ont tiré la sonnette d’alarme après le mariage d’un couple sur le thème nazi, la semaine dernière.

Le mariage du couple, dont l’identité n’a pas été révélée au-delà de leurs prénoms, Fernando et Josefina, a eu lieu à Tlaxcala, au Mexique, le 29 avril, jour du 77e anniversaire du mariage entre Adolf Hitler et Eva Braun.

Sur les photos du mariage, le marié est habillé en officier SS nazi et la mariée, assise sur une Volkswagen Beetle peinte dans un motif camouflage, ceinte d’un drapeau nazi et dotée d’une fausse plaque d’immatriculation avec le sigle SS.

Fernando, que les médias mexicains ont présenté comme fonctionnaire, a déclaré que le couple avait choisi le thème nazi pour rendre hommage à Hitler, qu’ils vénèrent tous deux.

« Je comprends que pour beaucoup de gens, Hitler représente le génocide, le racisme et la violence. Les gens portent des jugements sans tout connaitre », a déclaré le marié au média mexicain Milenio.

« Hitler était végétarien : il a sauvé son pays de la famine et rendu à son peuple les terres perdues pendant la Première Guerre mondiale. Ses amis et sa famille l’adoraient. On nous a fait croire qu’Hitler était raciste, mais il est venu saluer Jesse Owens aux Jeux olympiques de 1936. »

Les photos ont été disséminées par les réseaux sociaux, suscitant la condamnation des autorités locales et des dirigeants de la communauté juive.

« Les lois mexicaines interdisent l’antisémitisme », a rappelé dans un tweet le Conseil national de prévention de la discrimination, un groupe gouvernemental connu sous le nom de CONAPRED. « C’est pourquoi nous dénonçons cette manifestation d’intolérance et toutes les formes de discrimination. »

Les responsables de la division Amérique latine du Centre Simon Wiesenthal avaient initialement critiqué le gouvernement, responsable, selon eux, de ne pas avoir agi plus rapidement pour condamner le mariage.

Ariel Gelblung, directeur latino-américain du groupe, a déclaré dans un communiqué que le mariage était la preuve que le Mexique devait adopter la définition de l’antisémitisme de l’Alliance internationale pour la mémoire de la Shoah et « l’intégrer à son corpus législatif pour prévenir de tels comportements haineux ».

(Des dizaines de pays ont adopté la définition de l’IHRA, qui est controversée car elle catégorise certaines critiques d’Israël comme antisémites. Ces pays continuent malgré tout à souffrir de l’antisémitisme.)

Les médias mexicains ont ajouté des détails concernant le couple, par exemple le fait que leur fils Reinhard ait été ainsi nommé en hommage à Reinhard Heydrich, un général nazi, et leur fille Hanna, en hommage à une femme pilote d’Hitler, l’une des dernières personnes à l’avoir vu vivant.

Le couple, marié civilement en 2016 le jour de l’anniversaire de mariage d’Hitler et Braun, a organisé une cérémonie religieuse cette année, précisant aux médias mexicains qu’ils étaient prêts à attendre une année de plus s’ils n’avaient pas pu organiser la messe catholique le 29 avril.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...