Un député juif britannique critiqué pour sa phrase sur « l’argent juif »
Rechercher

Un député juif britannique critiqué pour sa phrase sur « l’argent juif »

Le député travailliste Gerald Kaufman aurait dit que les Juifs dictaient la politique britannique envers Israël

Une vue d'ensemble sur la Tamise, le Big Ben et les Chambres du Parlement à Londres. (Crédit : Yossi Zamir / Flash90)
Une vue d'ensemble sur la Tamise, le Big Ben et les Chambres du Parlement à Londres. (Crédit : Yossi Zamir / Flash90)

Deux orgnaisations britanniques ont condamnés un député juif qui aurait dit que l’argent juif dictait la politique du gouvernement envers Israël.

Gerald Kaufman, un élu travailliste connu pour ses appels à des sanctions internationales contre Israël pour son traitement des Palestiniens, aurait fait cette déclaration mardi lors d’une rencontre organisée à Londres par le Palestine Return Council. Kaufman a participé à cette rencontre avec plusieurs autres députés et le blogueur David Collier, qui a posté un compte rendu du discours de Kaufman.

« C’est l’argent juif, les dons juifs au parti conservateur comme lors des élections législatives de mai, le soutien du Jewish Chronicle, toutes ces choses », aurait dit Kaufman. « Il y a maintenant un grand groupe de députés conservateurs, qui sont pro-Israël quoi que le gouvernement fasse et ils ne sont pas intéressés par ce qu’Israël, par ce que le gouvernement israélien fait ».

Kaufman aurait commencé son discours en affirmant que la moitié des attaques au couteau qui sont récemment arrivées en Israël ont été « fabriquées ».

« Le discours prononcé par Sir Gerald Kaufman, tel que rapporté par David Collier, est antisémite et le parti travailliste devrait enquêter immédiatement », s’est insurgé Gideon Falter, a déclaré le président de Campaign Against Antisemitism dans un communiqué mercredi.

Sir Gerald Kaufman MP reportedly claims that “Jewish money, Jewish donations” dictate government policy on…

Posted by Campaign Against Antisemitism on Wednesday, 28 October 2015

Kaufman est le député le plus ancien de la Chambre des communes. En 2011, il avait présenté ses excuses pour avoir dit : « Et voilà, les Juifs encore » lors d’un débat au sujet d’Israël avec un autre député juif qui était en désaccord avec son attitude envers Israël.

Simon Johnson, le directeur général du Jewish Leadership Council britannique, a déclaré que les propos attribués mardi à Kaufman « font appel référence à toute la rhétorique antisémite démodée ». Kaufman, a-t-il ajouté, « doit des excuses significatives à la communauté juive ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...