Un garçon arrêté par la police saoudienne pour avoir dansé la Macarena
Rechercher
Dirty dancing

Un garçon arrêté par la police saoudienne pour avoir dansé la Macarena

Les autorités accusent l'adolescent de 14 ans de “comportement public inapproprié” après qu'une vidéo de lui dansant sur un passage clouté est devenue virale

Capture d'écran d'une vidéo d'un adolescent de 14 ans originaire de la ville saoudienne de Jeddah en train de danser la Macarena (Capture d'écran  : YouTube)
Capture d'écran d'une vidéo d'un adolescent de 14 ans originaire de la ville saoudienne de Jeddah en train de danser la Macarena (Capture d'écran : YouTube)

La police saoudienne a arrêté mardi un adolescent de 14 ans après qu’une vidéo du jeune garçon dansant la Macarena sur un passage clouté a fait des vagues sur les réseaux sociaux.

Dans la vidéo, qui est réalisée sur l’air de la chanson populaire « Macarena », sortie dans les années 1990, l’adolescent est vu traversant la rue avant de s’arrêter sur un passage clouté et de se mettre à danser alors que la circulation est arrêtée à l’intersection.

La police a accusé le jeune garçon de « comportement public inapproprié » et d’avoir perturbé la circulation.

La nationalité de l’adolescent est encore indéterminée, tout comme son éventuelle mise en accusation.

La vidéo a refait surface sur internet la semaine dernière après avoir été supprimée suite à sa première apparition en 2016, selon Middle East Eye.

Tandis qu’un grand nombre d’usagers des réseaux sociaux ont exprimé leur soutien à l’adolescent et ont dénoncé son arrestation, d’autres se sont fait l’écho des autorités saoudiennes et ont condamné la danse.

Au début du mois, les autorités saoudiennes ont arrêté le chanteur populaire Abdallah Al Shahani pour avoir « dabé » durant un concert organisé dans la ville saoudienne de Taif.

L’Arabie saoudite a interdit ce mouvement de danse, prétendant qu’il prône l’usage de marijuana.

La police, en Arabie saoudite, avait également appréhendé une jeune femme le mois dernier après qu’une vidéo l’a montrée en train de marcher dans un village historique du nord de la capitale de Riyad portant une mini-jupe et un petit haut, et montrant ses cheveux.

La jeune femme, arrêtée après que des Saoudiens indignés ont affirmé qu’elle avait violé de manière flagrante le code vestimentaire islamique et conservateur du royaume, avait été ultérieurement libérée sans autre forme de procès.

Des agences ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...