Un jeune Bruxellois de 13 ans veut « éduquer les jeunes sur Israël »
Rechercher

Un jeune Bruxellois de 13 ans veut « éduquer les jeunes sur Israël »

"La jeunesse européenne est complètement endoctrinée par les médias antisémites et anti-israéliens", dit Gabriel Pais, qui a lancé le projet YAFI, souhaitant inverser la balance

Gabriel Pais lors de sa rencontre avec Emmanuel Nahshon, ambassadeur d’Israël en Belgique. (Crédit : Yafi / Facebook)
Gabriel Pais lors de sa rencontre avec Emmanuel Nahshon, ambassadeur d’Israël en Belgique. (Crédit : Yafi / Facebook)

Gabriel Pais est un jeune Bruxellois belgo-israélien de 13 ans. Le mois dernier, il a lancé son projet « YAFI » pour « Young advocates for Israel », visant à « défendre Israël » et à « éduquer les jeunes sur Israël ». Il compte ainsi organiser des ateliers dans les écoles et des manifestations publiques. Il a ainsi créé une page Facebook et un site Internet.

« La jeunesse est complètement endoctrinée par les médias antisémites et anti-israéliens ici en Europe, estime-t-il. Ils doivent également connaître toutes les bonnes choses qu’Israël a faites et fait, tout ce qu’Israël a inventé et tout cela en seulement 71 ans. Ce n’est qu’en les informant qu’ils peuvent avoir leur propre opinion réelle sur un pays qu’ils ne lisent que de manière négative à chaque fois. »

Ce projet est ainsi né de son envie de « rendre le monde meilleur » et de sa rencontre avec Ronny Leshno-Yaar, ambassadeur d’Israël auprès de l’Union européenne et de l’OTAN, qui l’a encouragé.

« Malgré le fait que je n’aie que 13 ans, je comprends très bien combien il est important aujourd’hui que nous devenions tous une sorte de défenseurs / ambassadeurs d’Israël et que nous avons tous besoin des outils, des informations pour répondre à ceux qui boycottent Israël pour aucune raison valable et ceux qui comparent Israël au régime nazi ou à l’apartheid, sans même savoir ce que cela signifiait vraiment », explique-t-il.

L’adolescent estime ainsi que « ceux qui critiquent Israël critiquent souvent par ignorance et leur obsession pour les Juifs et à cause de la haine aveugle et de la jalousie ».

Dans le cadre de son projet, Gabriel Pais a ainsi déjà publié sur sa page Facebook plusieurs vidéos présentant Israël. On le voit notamment à Haïfa, dans le bureau de Shimon Peres ou encore dans le train qui relie Jérusalem à Tel Aviv lancé il y a quelques jours.

La ligne de train qui relie Jérusalem & Tel Aviv en seulement 34 minutes (avec 1 arrêt a l’aéroport Ben Gurion) été lancé sur les rails cette semaine. ????????????????

פורסם על ידי ‏‎Yafi‎‏ ב- יום שני, 23 בדצמבר 2019

Gabriel Pais explique également regretter de devoir en permanence vivre sous protection. « Si je vais au parc avec mon mouvement de jeunesse juive (Hanoar Hatzioni) ou si nous jouons au basket-ball (je joue avec le Maccabi Bruxelles), nous sommes constamment entourés de policiers armés et de nos propres agents de sécurité privés, explique-t-il. Ganenou, l’école juive où je suis ici à Bruxelles, compte environ 800 élèves et est constamment gardée par l’armée et nos propres gardes de sécurité israéliens privés. »

« Je ne l’ai jamais vu différemment et je ne m’y suis pas habitué, mais n’est-il pas ridicule que nous, les jeunes Juifs d’Europe, ayons besoin de vivre comme ça en 2019 et que nous ne soyons pas autorisés à nous amuser dans un parc sans sécurité, parce que de peur que quelqu’un nous fasse du mal s’il voit des signes de judéité ? », s’interroge-t-il.

« Je pense que la réponse est simple, conclue-t-il. Nous devons éduquer les gens. Même mes amis de ma propre école parlent parfois mal d’Israël et critiquent Israël, sans même savoir pourquoi. C’est simplement parce qu’ils n’ont aucune idée de toutes les choses positives qu’Israël fait dans tant de domaines en Israël mais aussi dans le monde. »

Sa page Facebook Yafi compte actuellement près de 500 abonnés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...