Un joueur de Pokémon GO trouve un corps près d’un musée de l’Holocauste américain
Rechercher

Un joueur de Pokémon GO trouve un corps près d’un musée de l’Holocauste américain

La dépouille a été découverte dans une rivière derrière le mémorial du New Hampshire

Un homme joue à Pokémon GO devant la Maison Blanche, à Washington, D.C., le 12 juillet 2016. (Crédit : Jim Watson/AFP/Getty Images)
Un homme joue à Pokémon GO devant la Maison Blanche, à Washington, D.C., le 12 juillet 2016. (Crédit : Jim Watson/AFP/Getty Images)

Une personne jouant à Pokémon GO sur son téléphone a découvert un corps derrière un mémorial de l’Holocauste dans le New Hampshire.

Un jeune homme a trouvé un corps flottant dans le Salon Brook, près du Rotary Common Park de Nashua, New Hampshire, pendant qu’il cherchait des monstres animés en utilisant l’application Pokémon GO, a annoncé jeudi WMUR, une chaîne de télévision locale.

Les autorités ont été appelées et des plongeurs ont sorti le corps de l’eau, selon la chaîne locale. La victime n’avait pas encore été identifiée.

La zone est située près du mémorial de l’Holocauste du New Hampshire, selon WMUR.

L’emplacement a attiré beaucoup de joueurs de Pokémon GO, selon des témoins, suggérant qu’il s’agit d’un point de repère mis en évidence dans le jeu.

Chasse au trésor nouvelle génération, Pokémon GO prend place à l’extérieur, et envoie ses utilisateurs à des PokéStops, de vrais endroits marqués dans le jeu, pour obtenir des objets du jeu. Le jeu utilise la caméra du téléphone, qui enregistre l’environnement du joueur. Les personnages apparaissent sur l’écran, en surimpression avec le paysage réel.

« J’ai compris que la personne qui a trouvé la victime jouait aux Pokémons », a déclaré à WMUR Robert Giggi, du département de police de Nashua.

C’est la deuxième fois qu’un corps est trouvé par quelqu’un jouant à Pokémon GO depuis la sortie de la très populaire application aux Etats-Unis le 6 juillet. La semaine dernière, une adolescente du Wyoming a trouvé un corps flottant dans une rivière pendant qu’elle cherchait un personnage.

Mercredi, le musée d’Auschwitz-Birkenau en Pologne a déclaré qu’il n’était pas autorisé de jouer pendant les visites de l’ancien camp de la mort nazi parce que cela est « irrespectueux à plusieurs niveaux ». Plusieurs utilisateurs du jeu ont rapporté avoir vu des personnages du jeu à Auschwitz.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...