Un maire américain houspillé après des propos sur une « invasion » juive
Rechercher

Un maire américain houspillé après des propos sur une « invasion » juive

John Ducey explique que ses commentaires sur les Juifs orthodoxes qui "gâchent" les parcs publics ont été mal interprétés et qu'il essayait juste de désamorcer la situation

Le maire de Brick John Ducey (Crédit : capture écran/YouTube)
Le maire de Brick John Ducey (Crédit : capture écran/YouTube)

Un maire d’une ville du New Jersey, aux États-Unis, a fait l’objet de vives critiques sur Twitter mercredi après avoir dit à un utilisateur de la plate-forme qui se plaignait de « l’invasion » par des « Juifs orthodoxes hassidiques » « d’appeler la police ».

« The big kahuna », de son pseudo, a écrit à John Ducey, maire de Brick, que les Juifs orthodoxes gâchaient les parcs et plages de la ville.

Le maire lui a répondu : « Nos équipes de sécurité des parcs sont déjà en place. Appelez simplement la police en cas de problèmes, et ils interviendront. »

John Ducey a été fortement critiqué pour avoir ignoré l’intolérance évidente de l’utilisateur, qui a supprimé son compte depuis.

Le maire a plus tard indiqué qu’il essayait de « désamorcer [sic] la situation et de rediriger les critiques vers lui, plutôt que vers les personnes discriminées. »

Il a assuré que ses propos avaient été mal interprétés.

« L’intolérance et les propos haineux n’ont pas leur place dans cette discussion Twitter (et le monde en général) », a tweeté John Dulcey. « Ils sont blessants et clivants. Moi et tous ceux qui veulent faire une différence dans ce monde les condamnons. Voyez le bien en vous et dans les autres, et le monde sera meilleur. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...