Un Palestinien aurait été tué dans les affrontements en Cisjordanie
Rechercher

Un Palestinien aurait été tué dans les affrontements en Cisjordanie

La police est état d'alerte élevée en raison des célébrations de la fin de la fête de Souccot 

La jeunesse palestinienne en train de brûler des pneus lors d'affrontements avec des soldats israéliens près de l'implantation juive de Bet El, dans la ville de Ramallah en Cisjordanie, le 4 octobre 2015 (Crédit : Abbas Momani / AFP)
La jeunesse palestinienne en train de brûler des pneus lors d'affrontements avec des soldats israéliens près de l'implantation juive de Bet El, dans la ville de Ramallah en Cisjordanie, le 4 octobre 2015 (Crédit : Abbas Momani / AFP)

Un Palestinien de 13 ans aurait été tué lundi après-midi pendant un affrontement entre des manifestants et des forces de l’ordre dans le camp de réfugiés d’Aida près de Betheléhem, ont annoncé des sources palestiniennes.

Abdel Rahman Abdullah a été touché par une balle dans la poitrine, ont signalé des sources médicales palestiniennes. Il est mort peu de temps après.

L’armée israélienne a déclaré qu’elle était consciente que l’enfant avait été touché et qu’elle cherchait à clarifier les détails de l’incident, selon Haaretz.

Il serait le deuxième Palestinien tué par les troupes israéliennes au cours des dernières 24 heures. Des funérailles, ont eu lieu tôt dans la journée, d’un jeune Palestinien de 18 ans qui a été tué dans pendant les affrontements de la nuit à Tulkarem suite à une émeute violente.

La police était en état d’alerte élevé lundi après-midi avant les célébrations de la fête de Souccot, a annoncé les informations de la Deuxième chaîne, avec des milliers de personnes attendues au mur Occidental et en raison de la violence qui sévit encore dans la ville.

Des émeutes ont été signalées pendant toute la matinée dans les régions d’Hébron et de Ramallah en Cisjordanie.

Des dizaines de Palestiniens auraient été blessés après avoir inhalé du gaz lacrymogènes au cours d’affrontements avec les forces de sécurité dans plusieurs endroits autour de ces villes. Les Palestiniens ont lancé des pierres sur les troupes, mais il n’y avait pas eu de blessés signalés du côté israélien.

A Jérusalem, deux Palestiniens ont été arrêtés après avoir attaqué des policiers et des agents de la police de la frontière dans la Vieille Ville.

Les deux hommes ont été emmenés pour être interrogés. Un Palestinien de 17 ans a également été arrêté dans la capitale car il est soupçonné d’être impliqué dans les émeutes au et autour du mont du Temple et à la mosquée al-Aqsa.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu devrait organiser une autre réunion du cabinet de sécurité dans la soirée pour avoir des informations sur l’état des affaires sur le terrain, et prendre des décisions sur de nouvelles mesures pour lutter contre la violence.

Les ministres pourraient autoriser un élargissement de détentions administratives – les arrestations sans procès – ainsi que pousser pour la démolition des maisons des terroristes et le renforcement des forces de sécurité dans les zones à conflit.

Des milliers d’Israéliens devraient manifester devant la résidence du Premier ministre à Jérusalem dans la soirée, contre ce qu’ils pensent être une action gouvernementale insuffisante face à la montée du terrorisme.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...