Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Un Palestinien tué lors de heurts avec l’armée au Tombeau de Joseph

Deux autres palestiniens ont été grièvement blessés à Naplouse, selon l'AP ; le chef de la police Kobi Shabtaï faisait partie des centaines de pèlerins

Une capture d'écran montrant des explosions à Naplouse alors que des Palestiniens s'affrontent avec les troupes de l'armée israélienne alors qu'elles accompagnent des fidèles juifs au Tombeau de Joseph, le 20 juillet 2023. (Capture d'écran/Twitter, utilisée conformément à la Clause 27a de la Loi sur le droit d'auteur)
Une capture d'écran montrant des explosions à Naplouse alors que des Palestiniens s'affrontent avec les troupes de l'armée israélienne alors qu'elles accompagnent des fidèles juifs au Tombeau de Joseph, le 20 juillet 2023. (Capture d'écran/Twitter, utilisée conformément à la Clause 27a de la Loi sur le droit d'auteur)

Un jeune palestinien a été tué et des dizaines d’autres ont été blessés lors d’affrontements avec les troupes israéliennes survenus tôt jeudi matin alors que des fidèles juifs entraient dans le site religieux du Tombeau de Joseph dans la ville de Naplouse en Cisjordanie, ont déclaré les autorités sanitaires palestiniennes.

Le jeune Palestinien a été identifié par l’agence de presse palestinienne Wafa comme étant Bader al-Masri, 19 ans.

Des centaines de fidèles juifs étaient escortés par les forces de sécurité israéliennes, le chef de la police Kobi Shabtaï et d’autres hauts responsables de la police. Les pèlerins étaient arrivés pour une visite spéciale avant Tisha BeAv, un jour de jeûne qui commence mercredi prochain et se poursuivra jusqu’à jeudi soir. Ce jeûne marque le deuil de la destruction des deux temples en 586 avant l’ère commune et en 70 de notre ère.

La police a déclaré que Shabtaï s’était entretenu plus tôt avec la famille de Moshe Klinerman, un adolescent porté disparu depuis mars 2022, et les avait accompagnés au Tombeau de Joseph.

Capture d’écran de la vidéo de Shmuel, à gauche, et Giti, à droite, parents de l’adolescent disparu Moshe Klinerman, à leur domicile à Modiin Illit, le 3 juillet 2022. (Crédit: Ynet)

Le chef du Conseil régional de Samarie, Yossi Dagan, et le chef de cabinet du ministre de la Sécurité nationale d’extrême droite, Itamar Ben Gvir, Chanamel Dorfman, accompagnaient également les haut-représentants de la police.

L’armée israélienne a déclaré que des Palestiniens armés avaient ouvert le feu, lancé des engins explosifs et bloqué les routes avec des pneus en feu lorsque les forces de sécurité et les fidèles s’approchaient du site.

Les soldats auraient répondu par des tirs réels et des moyens de dispersion des émeutes. Tsahal a précisé que plusieurs suspects avaient été touchés.

Wafa a rapporté qu’al-Masri avait été grièvement blessé lors des affrontements et emmené à l’hôpital, où il a ensuite succombé ses blessures.

Le chef de la police Kobi Shabtai au tombeau de Joseph à Naplouse, le 20 juillet 2023. (Crédit : conseil régional de Samarie)

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne (AP) a déclaré que trois autres personnes avaient été blessées par balle, dont deux étaient dans un état grave. Le Croissant-Rouge palestinien a déclaré à Wafa qu’au moins 30 personnes avaient été traitées pour inhalation de gaz lacrymogène, dont un bébé de 12 jours.

Des images circulant sur les réseaux sociaux montraient des Palestiniens en train de lancer des cocktails Molotov sur un bulldozer blindé de l’armée israélienne qui plaçait des monticules de terre dans la région pour bloquer la circulation avant le pèlerinage. De grosses explosions ont suivi.

Les Israéliens orthodoxes visitent le tombeau de Joseph de manière mensuelle, voire plus fréquemment, et les pèlerinages déclenchent presque toujours des affrontements violents avec les habitants palestiniens lorsque l’armée israélienne entre à Naplouse pour sécuriser la zone avant l’arrivée des pèlerins.

Le sanctuaire, considéré par certains comme le lieu de repos final du patriarche biblique Joseph, est situé dans la zone A de la Cisjordanie, qui est officiellement sous le contrôle complet de l’AP, bien que l’armée israélienne y pénètre régulièrement, malgré l’opposition palestinienne.

L’armée israélienne interdit aux citoyens israéliens d’entrer dans la zone A sans autorisation préalable, et certains estiment que les visites mensuelles sont une provocation inutile qui met en danger les soldats israéliens.

Les tensions entre Israéliens et Palestiniens sont élevées dans toute la Cisjordanie depuis un an et demi, l’armée effectuant des raids presque chaque nuit suite à une série d’attaques terroristes palestiniennes meurtrières.

Jeudi matin, l’armée israélienne a déclaré que les troupes avaient arrêté quatre Palestiniens recherchés lors de raids nocturnes. Un autre suspect a été arrêté dans l’implantation de Kiryat Arba en Cisjordanie et a été découvert plus tard en possession d’un couteau, a indiqué l’armée.

Depuis le début de l’année en cours, les attaques palestiniennes en Israël et en Cisjordanie ont tué 26 personnes.

Selon un décompte du Times of Israel, 153 Palestiniens de Cisjordanie ont été tués pendant cette période – la plupart lors d’affrontements avec les forces de sécurité ou en commettant des attentats, mais certains étaient des civils non impliqués et d’autres ont été tués dans des circonstances qui n’ont pas encore été éclaircies.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.