Un randonneur israélien tué lors d’une chute dans l’Himalaya
Rechercher

Un randonneur israélien tué lors d’une chute dans l’Himalaya

Ariel Frajman, âgé de 56 ans, randonnait en compagnie de son épouse dans le nord de l’Inde lorsqu’il est tombé dans un ravin

Le glacier Gangotri dans l'Himalaya, une destination de haute montagne populaire. Un Israélien a été tué là-bas en octobre 2016 quand il est tomé dans une gorge. (Crédit : Priyanath/CC BY-SA 3.0/Wikimedia Commons)
Le glacier Gangotri dans l'Himalaya, une destination de haute montagne populaire. Un Israélien a été tué là-bas en octobre 2016 quand il est tomé dans une gorge. (Crédit : Priyanath/CC BY-SA 3.0/Wikimedia Commons)

Un touriste israélien est décédé après être tombé dans un ravin au cours d’une randonnée dans les montagnes de l’Himalaya, dans le nord de l’Inde.

L’homme s’appelait Ariel Frajman et était âgé de 56 ans, selon les medias israéliens et indiens. Il effectuait mardi une randonnée pédestre en compagnie de son épouse, de son fils et deux amis sur un chemin de randonnée populaire menant au glacier Gangotri, une source du fleuve Gange, lorsqu’il est tombé.

Son corps a été découvert et emmené dans la ville de Uttarkashi, rapporte le Hindustan Times, citant les propos du chef de la police Dadan Pal. La région est l’une des destinations de randonnées les plus populaires en Inde.

La famille est actuellement en train de tenter d’obtenir le certificat de décès et la documentation nécessaire auprès des autorités indiennes, afin que l’ambassade israélienne à New Delhi puisse rapatrier sa dépouille en Israël, indique Walla news.

La semaine dernière, deux enfants israéliens ont trouvé la mort lorsque la jeep dans laquelle ils se trouvaient en compagnie de leurs parents et de leurs frères et soeurs a plongé à flanc de montagne dans le pays de Géorgie.

Des centaines de milliers d’Israéliens se sont rendus à l’étranger durant les vacances de Souccot, un grand nombre favorisant des séjours aventuriers.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...