Une attaque au couteau contre des soldats déjouée dans le Gush Etzion
Rechercher

Une attaque au couteau contre des soldats déjouée dans le Gush Etzion

Le terroriste palestinien a été blessé à la main avant d'être évacué vers un hôpital de Jérusalem ; il n'y a pas de blessé du côté israélien

Le carrefour de Gush Etzion en Cisjordanie, le 9 juillet 2020. (Crédit :  Gershon Elinson/Flash90)
Le carrefour de Gush Etzion en Cisjordanie, le 9 juillet 2020. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)

Un Palestinien a tenté de commettre un attentat à l’arme blanche contre des soldats israéliens à un poste d’auto-stop situé au carrefour de Gush Etzion, dans la matinée de lundi. Les militaires ont ouvert le feu et le terroriste a été blessé à la main, a fait savoir Tsahal.

Selon des informations initiales, il n’y a pas de blessé à déplorer du côté israélien. Touché à la main, le terroriste a été emmené à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem dans un état modéré à grave.

Les tensions sont fortes en Cisjordanie depuis une semaine suite à l’évasion de six terroristes palestiniens de la prison de haute-sécurité de Gilboa, lundi dernier. Quatre des six prisonniers ont été retrouvés par la police. Les responsables estiment que les deux autres pourraient actuellement se cacher en Cisjordanie avec l’aide de résidents locaux.

Des tirs à l’arme lourde ont été entendus dans la région de Jénine dans la journée de dimanche. Les forces israéliennes y auraient essuyé des coups de feu.

Selon les médias palestiniens, des hommes armés auraient ouvert le feu sur les militaires israéliens à proximité de la ville d’Araqah, à l’ouest de la ville de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie.

Dans la nuit de dimanche, les terroristes de la bande de Gaza ont tiré deux roquettes vers l’État juif qui ont été interceptées par le système de défense antiaérien du Dôme de fer. C’est la troisième nuit consécutive où des tirs de roquettes sont menés en provenance de l’enclave côtière.

Vendredi après-midi, un homme avait tenté de poignarder des agents de police dans la Vieille Ville de Jérusalem. Le Palestinien avait ultérieurement succombé à ses blessures. Cette tentative d’attaque au couteau est survenue à la Porte des Lions de la Vieille Ville, du côté nord du mur ouest du mont du Temple. Une vidéo de l’incident montre le terroriste tenter à maintes reprises de poignarder un agent qui recule et qui ouvre ensuite le feu sur l’assaillant.

Selon la police, l’attaquant était un homme arabe de 51 ans, un résident du camp de réfugiés de Shuafat, à Jérusalem-Est. L’Autorité palestinienne a fait savoir qu’il s’appelait Hazim al-Joulani, directeur de l’école supérieure de médecine al-Rayyan à Jérusalem-Est et expert en acuponcture chinoise. Il était marié et il avait des enfants, et il avait travaillé, selon sa page Facebook, à l’hôpital Assaf Harofeh, aux abords de Tel Aviv.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...