Une nouvelle synagogue en hommage au massacre de Babi Yar ouvrira à Kiev
Rechercher

Une nouvelle synagogue en hommage au massacre de Babi Yar ouvrira à Kiev

Le lieu de culte devrait ouvrir en 2021, à la veille du 80e anniversaire du massacre de plus de 30 000 Juifs dans un ravin par les nazis et leurs collaborateurs

Une femme dépose des fleurs sur un monument près du ravin de Babi Yar où des dizaines de milliers de Juifs ont été tués pendant la Seconde Guerre mondiale, à Kiev, en Ukraine, le 29 septembre 2020. (Crédit : AP Photo/Efrem Lukatsky)
Une femme dépose des fleurs sur un monument près du ravin de Babi Yar où des dizaines de milliers de Juifs ont été tués pendant la Seconde Guerre mondiale, à Kiev, en Ukraine, le 29 septembre 2020. (Crédit : AP Photo/Efrem Lukatsky)

JTA – L’ouverture d’une nouvelle synagogue est prévue à Babi Yar, un parc de la capitale ukrainienne, pour commémorer le massacre de plus de 30 000 Juifs dans un ravin par les nazis.

La nouvelle synagogue ouvrira en 2021, a rapporté la semaine dernière l’agence de presse officielle Ukrinform, à la veille du 80e anniversaire des meurtres en septembre.

Il est « de notre devoir de nous occuper des personnes qui visitent Babi Yar et qui ont besoin d’honorer leur mémoire et de prier pour la mort de leurs proches et de tous ceux qui sont morts dans la terrible tragédie de la Shoah », a déclaré Moshe Reuven Azman, grand rabbin d’Ukraine, dans un communiqué.

Selon le reportage, l’autre grand rabbin orthodoxe d’Ukraine, Yaakov Dov Bleich, est également impliqué dans le projet. C’est le Centre commémoratif de la Shoah de Babi Yar, une organisation créée en 2016 pour construire un musée de la Shoah à Kiev, qui est en charge de l’initiative estimée à des millions de dollars ainsi que de la collecte de fonds.

Une partie de la fosse de Babi Yar autour de Kiev en Ukraine, où l’Armée rouge, qui gagnait terrain, a mis à jour les corps de 14000 civils tués par les Nazis qui prenaient la fuite, en 1944. (AP Photo)

De nombreux projets de construction de musées et de monuments de la Shoah ont échoué à Babi Yar.

Trois pierres angulaires ont été posées en grande pompe sur le terrain au cours des 20 dernières années pour des projets commémoratifs juifs qui ne se sont jamais concrétisés. Le musée prévu ne verra pas le jour avant 2024.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...