Une perte de contrôle aurait conduit à l’accident mortel d’avion en novembre
Rechercher

Une perte de contrôle aurait conduit à l’accident mortel d’avion en novembre

Le chef de l'armée de l'air israélienne, le major général Amikam Norkin, a approuvé la remise en service de la flotte d'avions d'entraînement Grob G 120 "Snunit"

Les victimes d'un accident d'avion de l'armée israélienne le 24 novembre 2020 : le commandant Itai Zayden (à droite) et le caporal Lihu Ben-Bassa (à gauche). (Crédit : Facebook)
Les victimes d'un accident d'avion de l'armée israélienne le 24 novembre 2020 : le commandant Itai Zayden (à droite) et le caporal Lihu Ben-Bassa (à gauche). (Crédit : Facebook)

L’armée israélienne a déclaré jeudi que l’accident mortel d’un avion, survenu lors d’un vol d’entraînement le mois dernier, était dû à une « perte de contrôle », alors qu’elle a dévoilé plus de détails sur l’incident.

Elle a également indiqué que le chef de l’armée de l’air israélienne, le major général Amikam Norkin, avait approuvé la remise en service de la flotte d’avions d’entraînement Grob G 120 « Snunit ».

Norkin avait ordonné à la flotte de rester au sol après le crash du 24 novembre, qui a tué le caporal Lihu Ben-Bassa, 19 ans, et son formateur, le major réserviste Itai Zayden, 42 ans, après que leur avion s’est écrasé près du kibboutz Mishmar Hanegev dans le sud d’Israël.

Dans un rapport intérimaire présenté jeudi à Norkin et aux familles endeuillées, les enquêteurs ont déterminé que l’avion s’était écrasé en raison d’une « perte de contrôle qui est survenue pendant l’exercice », mais ont affirmé qu’ils ne pouvaient toujours pas expliqué « ce qui a conduit l’avion à entreprendre une manœuvre incontrôlée ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...