Yaalon : les Arabes israéliens auraient « massacré » des Juifs s’ils le pouvaient
Rechercher

Yaalon : les Arabes israéliens auraient « massacré » des Juifs s’ils le pouvaient

"Si nous n'avions pas été forts, il n'y aurait pas d'État juif ici", a déclaré à la radio l'ancien ministre de la Défense

Moshe Yaalon, membre du parti Kakhol lavan, lors d'un événement de campagne, le 18 mars 2019. (Kakhol lavan)
Moshe Yaalon, membre du parti Kakhol lavan, lors d'un événement de campagne, le 18 mars 2019. (Kakhol lavan)

L’ancien ministre de la Défense et chef d’état-major de Tsahal Moshe Yaalon s’est attiré des critiques de la gauche après avoir déclaré dans une interview à la radio que les Arabes israéliens auraient « massacré » des Juifs si Israël n’était pas un État juif fort.

« Si nous n’avions pas été forts, il n’y aurait pas d’État juif ici », a-t-il déclaré au radiodiffuseur public Kan. Interrogé sur le fait que les Arabes auraient exploité une faiblesse pour massacrer des Juifs, il a répondu : « absolument, je n’ai aucun doute à ce sujet. »

Après que le député de la Liste arabe unie Ahmad Tibi a décrié la remarque comme une incitation à la haine, Yaalon a publié une déclaration pour « clarifier » ses propos, disant qu’il est « désolé si mes remarques n’ont pas été comprises correctement. »

« Dans l’interview, j’ai souligné l’importance d’intégrer les Arabes israéliens dans la société israélienne, et la grande majorité d’entre eux le souhaitent. J’ai clarifié que le gouvernement doit travailler pour les intégrer. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...