Le dirigeant du Hamas dans la bande de Gaza, Ismaïl Haniyeh, a déclaré vendredi que sa récente visite en Egypte avait été productive, en rentrant à Gaza après cinq mois hors de l’enclave palestinienne, a rapporté un journaliste de l’AFP.

Ismaïl Haniyeh, le chef du mouvement terroriste dans la bande de Gaza, était parti en septembre pour participer au grand pèlerinage musulman de la Mecque en Arabie saoudite.

Il est rentré en passant par les pays du Golfe et l’Egypte.

« La visite en Egypte de la délégation du mouvement a été couronnée de succès », a affirmé le Hamas dans un communiqué.

Il précise que les membres du Hamas ont eu des rencontres « productives » avec des responsables égyptiens, notamment avec le chef des renseignements, Khaled Fawzy.

« Le Hamas va continuer a développer cette relation et à la renforcer », a déclaré Ismaïl Haniyeh à des journalistes.

C’était le premier voyage de Ismaïl Haniyeh en dehors de la bande de Gaza depuis la chute de l’ancien président égyptien Mohammed Morsi, un allié du Hamas, en 2013.

Hamas PM Ismail Haniyeh (left) during a meeting with Egyptian president Mohammed Morsi in Cairo, July 26 (photo credit: Mohammed al-Ostaz/Flash 90)

Ismail Haniyeh (g) lors d’un meeting avec Mohammed Morsi au Caire, en 2012 Crédit : Mohammed al-Ostaz/Flash 90)

Les relations entre l’Egypte et le Hamas s’étaient dégradées après la destitution de Mohammed Morsi par l’ancien chef de l’armée Abdel Fattah al-Sissi qui a ensuite été élu président.

Le Caire a presque complètement fermé sa frontière avec la bande de Gaza depuis la prise de fonction de M. Sissi et a détruit des dizaines de tunnels de contrebande.

L’Egypte a notamment accusé le Hamas de soutenir le mouvement des Frères musulmans dont est issu Mohammed Morsi et d’avoir été impliqué dans l’assassinat du Procureur général égyptien Hicham Barakat en 2015.

Mais les relations entre Le Caire et le Hamas se sont améliorées l’année passée et le point de passage de Rafah entre la bande de Gaza et l’Egypte a réouvert samedi pour trois jours.

Le Hamas a pris le pouvoir dans la bande de Gaza en 2007 après de féroces et meurtriers affrontements avec les membres du Fatah, son rival politique.