Rechercher

14 activistes Juifs protestant contre la visite de Trump à Pittsburgh arrêtés

En amont de la date-anniversaire de la fusillade survenue dans la synagogue Tree of Life, les manifestants ont scandé "Trump met les Juifs en danger"

Les activistes de Bend the Arc protestent contre la visite du président Trump à  Pittsburgh, le 23 octobre 2019 (Crédit : Bend the Arc/Facebook via JTA)
Les activistes de Bend the Arc protestent contre la visite du président Trump à Pittsburgh, le 23 octobre 2019 (Crédit : Bend the Arc/Facebook via JTA)

Quatorze personnes ont été arrêtées lors d’une manifestation d’activistes juifs contre la venue à Pittsubrgh du président américain Donald Trump.

Les manifestants issus de la branche de Pittsburgh du groupe militant progressiste Bend the Arc ont brandi des panneaux disant « notre solidarité vaincra les nationalistes blancs » et « vous n’êtes pas le bienvenu ici ». Ils ont également scandé « Trump met les Juifs en danger », selon les informations transmises et un post publié sur la page Facebook du groupe.

Trump devait se rendre à une conférence de l’industrie de la fracturation hydraulique dans le centre-ville de Pittsburgh, mercredi.

Sa visite au sein de la municipalité survient presque un an après la fusillade commise dans le bâtiment de la synagogue Tree of Life qui avait fait onze morts. Certains avaient attribué la responsabilité de cette attaque commise par un extrémiste de droite à la rhétorique employée par Trump et à son incapacité de dénoncer les suprématistes blancs.

Mercredi, en fin de journée, les manifestants juifs s’étaient rassemblés à un carrefour du centre de Pittsburgh pour faire part de leur mécontentement alors que les participants à la conférence quittaient le centre des conventions David L. Lawrence.

Le président américain Donald Trump, la première dame Melania Trump, Ivanka Trump et Jared Kushner quittent un mémorial aux abords de la synagogue Tree of Life de Pittsburgh, le 30 octobre 2018 (Crédit : AP Photo/Matt Rourke)

Environ 2000 personnes avaient protesté contre la visite de Trump sur le site de la synagogue, quelques jours après l’attaque meurtrière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...