15 ans de prison pour l’Israélien auteur du meurtre d’un Palestinien en 2004
Rechercher

15 ans de prison pour l’Israélien auteur du meurtre d’un Palestinien en 2004

Yehoshua Elitzur, qui a fui le pays après sa condamnation et a ensuite été extradé du Brésil, devra verser également 200 000 shekels à la famille de la victime

Yehoshua Elitzur, qui a été reconnu coupable d'avoir tué le chauffeur de taxi palestinien Sael a-Shatiya en 2004,  au tribunal de Tel Aviv après son extradition du Brésil, le 18 janvier 2018. (Flash90)
Yehoshua Elitzur, qui a été reconnu coupable d'avoir tué le chauffeur de taxi palestinien Sael a-Shatiya en 2004, au tribunal de Tel Aviv après son extradition du Brésil, le 18 janvier 2018. (Flash90)

Un citoyen israélien condamné en 2004 à l’assassinat d’un chauffeur de taxi palestinien a été condamné mercredi à 15 ans de prison, le juge ayant rejeté la légitime défense plaidée par l’accusé, et a déclaré que ce dernier « soupçonnait tout non-juif d’être un potentiel terroriste ».

Yehoshua Elitzur, 46 ans, a fui le pays en 2005 après avoir été reconnu coupable d’homicide involontaire et extradé du Brésil en janvier.

Le tribunal de Tel Aviv a également décidé qu’Elitzur versera à sa famille 200 000 shekels (55 000 dollars) en réparations.

La fille de la victime, Yasmin a-Shatiya, a dit qu’elle était « très satisfaite » de la sentence.

« Je remercie le juge et Dieu et je suis très heureux que nous ayons fait justice », a-t-elle dit, selon Ynet. « Je suis très heureux que le meurtrier de mon père soit emprisonné pendant de nombreuses années, pour apprendre que la valeur de la vie humaine est très importante. »

Selon l’acte d’accusation, Elitzur a tiré sur Shatiya, 46 ans. Armé d’un M-16, Elitzur a exigé que le palestinien s’arrête et sorte du véhicule.

Les mauvaises conditions routières n’ont pas permis à Shatiya de s’arrêter là où Elitzur le lui avait demandé, le taxi a alors continué à rouler pour le laisser plus bas sur la route, où Elitzur l’a abattu.

Elitzur a prétendu qu’il s’agissait d’un cas de légitime défense et que Shatiya essayait de dévier de l’itinéraire prévu, mais les témoins présent sur les lieux ont démenti cette affirmation.

Yehoshua Elitzur lors de sa première comparution.(Crédit : capture d’écran: Canal 2)

Le juge Zvi Gurfinkel a écrit dans sa décision que « le tribunal a statué que l’accusé avait tiré sur le défunt sans aucune raison, et lorsque des passagers ont demandé une aide médicale, il l’a ignoré ».

« A la lumière des conclusions du verdict, on ne peut pas penser que l’accusé était en danger ou se trompait en pensant qu’il l’était », a-t-il ajouté. « C’est un cas grave de prendre une vie humaine sans besoin et sans but. Il a soupçonné quiconque n’étant pas juif d’être un terroriste potentiel. »

Elitzur était initialement accusé de meurtre, mais a été reconnu coupable d’homicide involontaire après que les procureurs n’ont pas pu prouver qu’il avait l’intention de tuer Shatiya.

Il a été placé en résidence surveillée dans l’implantation d’Itamar avant d’être jugé par un tribunal, mais il a réussi à fuir le pays – tout d’abord en Allemagne puis au Brésil.

Après une chasse à l’homme ayant duré dix ans, il a été capturé par les autorités d’Interpol et de Sao Paulo en juin 2015. Les médias brésiliens ont rapporté qu’Elitzur était entré dans le pays en utilisant de fausses pièces d’identité.

Elitzur s’est excusé auprès de la famille de la victime plus tôt cette année, mais a ajouté qu’il n’avait « aucun doute » sur le fait qu’il était en danger de mort.

« Néanmoins, je comprends que d’un point de vue humain c’est une grande perte pour la famille », a-t-il dit. « C’est un endroit dangereux et beaucoup de choses peuvent arriver là-bas. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...