Israël en guerre - Jour 238

Rechercher

27 mois de prison pour un soldat ayant divulgué des informations classifiées

Les deux civils qui avaient publiées des informations top secrètes sur les réseaux sociaux sont toujours dans l'attente de leur procès

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Illustration : Un soldat du Directorat des Renseignements militaires de Tsahal travaillant sur un ordinateur. (Crédit : Armée israélienne)
Illustration : Un soldat du Directorat des Renseignements militaires de Tsahal travaillant sur un ordinateur. (Crédit : Armée israélienne)

Un soldat israélien de la Direction des Renseignements militaires de Tsahal a été condamné jeudi à 27 mois de prison pour avoir divulgué des informations classifiées sur les réseaux sociaux, portant ainsi atteinte à la sécurité de l’État, a déclaré l’armée israélienne.

Le soldat, qui avait été arrêté le 24 mai 2022, a été accusé d’avoir transmis des informations top secrètes auxquelles il avait été exposé dans le cadre de ses fonctions au sein de l’armée, à des civils qui en avaient ensuite publié une partie sur les réseaux sociaux.

Tsahal a déclaré que dans certains cas, les informations rendues publiques ont porté atteinte à la sécurité de l’État.

Dans le cadre d’une négociation de peine, le soldat a été condamné à 27 mois de prison assortis d’une peine avec sursis, a déclaré l’armée.

Selon l’acte d’accusation déposé auprès d’un tribunal militaire, le soldat a partagé de nombreuses informations classifiées avec les deux civils, en connaissance du risque encouru et du fait qu’elles pourraient être rendues publiques.

Les deux civils arrêtés dans le cadre de cette affaire sont toujours assignés à résidence, dans l’attente de leur procès. L’un des deux suspects est un officier de renseignement de réserve, et le second était mineur au moment de son arrestation.

Les trois hommes sont accusés d’avoir travaillé ensemble pour diffuser l’information afin de gagner en crédibilité ou en popularité sur Internet. Selon les autorités, ils n’ont pas subi de pressions de la part d’un tiers malveillant ni n’ont agi dans un but lucratif.

Le soldat a été inculpé pour « divulgation d’informations et déviation de son autorité au point de mettre en danger la sécurité de l’État » et pour conduite indigne d’un soldat.

Le suspect civil adulte a été accusé d’avoir obtenu, collecté et détenu des informations confidentielles, ainsi que d’infractions liées au transfert de ces informations confidentielles.

Le mineur a également été accusé d’avoir reçu des informations confidentielles du suspect adulte et du soldat, de les avoir partagées avec des gens de son entourage et d’avoir publié certaines d’entre elles.

De nombreux autres détails relatifs à cette affaire n’ont pas été publiés pour des raisons de sécurité.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.