Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

3 jeunes Arabes israéliens seront inculpés pour leur affiliation présumée au Hamas

Selon la police et le Shin Bet, les trois jeunes de Nazareth auraient "consommé du contenu" du groupe terroriste de Gaza et préparé des cocktails Molotov en vue d'affrontements

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un suspect détenu par la police pour son affiliation présumée au Hamas est vu, dans une image publiée par la police, brandissant une arme de poing sur le toit de sa maison dans la région de Nazareth, dans le nord d'Israël, le 10 juillet 2023. (Crédit : Police israélienne)
Un suspect détenu par la police pour son affiliation présumée au Hamas est vu, dans une image publiée par la police, brandissant une arme de poing sur le toit de sa maison dans la région de Nazareth, dans le nord d'Israël, le 10 juillet 2023. (Crédit : Police israélienne)

Trois Arabes israéliens de la région de Nazareth ont été inculpés lundi pour leur affiliation au groupe terroriste Hamas, basé dans la bande de Gaza, ont indiqué des responsables des forces de l’ordre.

Dans un communiqué commun, la police israélienne et l’agence de sécurité Shin Bet ont déclaré que les trois individus, qui comptent deux mineurs, originaires de Nazareth et de la ville adjacente de Reineh, ont été arrêtés il y a quelques semaines pour « leur soutien à l’organisation du Hamas et leur intention de mener des activités terroristes locales inspirées par l’organisation ».

Le suspect adulte a été identifié par les autorités comme étant Mobeen Ahmed Younis, âgé de 19 ans.

La police et le Shin Bet ont déclaré que Younis et les deux mineurs « avaient consommé du contenu du Hamas », qu’ils avaient participé à des rassemblements du groupe, brandissant des drapeaux du groupe terroriste et « chantant les louanges de l’organisation », et qu’ils avaient affronté les forces de sécurité à la mosquée Al-Aqsa, sur le mont du Temple à Jérusalem, au cours du mois musulman sacré du Ramadan.

Les forces de l’ordre ont accusé les trois suspects d’avoir préparé des cocktails Molotov en vue de les lancer sur les forces de sécurité israéliennes en cas d’affrontements dans leur ville d’origine.

La police a également diffusé des images montrant l’un des suspects drapé d’un drapeau et d’un bandeau du Hamas et brandissant une arme de poing sur le toit de sa maison.

Des manifestants brandissant des drapeaux du Hamas après la prière du vendredi du ramadan, dans l’enceinte de la mosquée Al Aqsa, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 22 avril 2022. (Crédit : Jamal Awad/Flash90)

La police et le Shin Bet ont déclaré que l’enquête avait révélé une « situation inquiétante » où les jeunes Arabes israéliens « absorbent » la propagande du Hamas et ont facilement accès à des armes à feu.

« Le groupe terroriste du Hamas poursuit ses efforts pour propager son idéologie parmi les citoyens israéliens […] et s’efforce de les recruter par le biais de matériel de propagande distribué sur le mont du Temple et sur les réseaux sociaux, dans le but de renforcer ses activités terroristes en Israël », peut-on lire dans le communiqué de presse.

Des actes d’accusation devaient être déposés contre les trois jeunes gens plus tard dans la journée de lundi, et la police a demandé au tribunal de district de Nazareth de prolonger leur détention provisoire jusqu’à la fin de la procédure judiciaire.

La semaine dernière, dans une déclaration rare, le Hamas a revendiqué une récente série d’attentats meurtriers en Israël et en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.