Rechercher

90 députés demandent au PDG d’Unilever de lever le boycott des implantations

Dans une lettre, les législateurs qualifient la décision "d'immorale", notant qu'elle nuit aux travailleurs juifs comme arabes

Des glaces Ben & Jerry's dans un supermarché de Yavne, le 20 juillet 2021. (Crédit : Flash90)
Des glaces Ben & Jerry's dans un supermarché de Yavne, le 20 juillet 2021. (Crédit : Flash90)

Un groupe de 90 membres de la Knesset a rédigé une lettre au PDG d’Unilever, la société mère de Ben & Jerry’s, lui demandant de revenir sur la décision de ne plus vendre de crème glacée dans les implantations israéliennes.

« La décision de boycotter des villes en Israël… est une décision immorale et regrettable qui nuit à tous les résidents de Judée et de Samarie ainsi qu’à des centaines de travailleurs israéliens, Juifs et Arabes », ont écrit les députés, en utilisant les noms bibliques de la Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...