Israël en guerre - Jour 54

Rechercher

Abbas souligne le droit des Palestiniens à l’autodéfense ; le Hamas largement condamné

Le président de l'AP appelle à "renforcer la fermeté palestinienne" ; Washington et l'UE expriment un soutien sans équivoque à Israël dans sa lutte contre le terrorisme

Des personnes dansant pour célébrer les attaques menées par le groupe terroriste Hamas contre Israël, dans le camp de réfugiés palestiniens de Bourj al-Barajneh, à Beyrouth, au Liban, le 7 octobre 2023. (Crédit : Bilal Hussein/AP Photo/)
Des personnes dansant pour célébrer les attaques menées par le groupe terroriste Hamas contre Israël, dans le camp de réfugiés palestiniens de Bourj al-Barajneh, à Beyrouth, au Liban, le 7 octobre 2023. (Crédit : Bilal Hussein/AP Photo/)

Le président de l’Autorité palestinienne (AP), Mahmoud Abbas, a réagi aux infiltrations et aux salves de roquettes meurtrières du groupe terroriste palestinien du Hamas contre Israël samedi en exprimant sa solidarité avec les civils palestiniens et en profitant de l’occasion pour critiquer Israël.

L’agence de presse de l’AP, Wafa, a rapporté ses propos en anglais sans mentionner l’attaque du Hamas. Dans plusieurs villes de Cisjordanie, les Palestiniens ont fait la fête dans les rues.

Tôt samedi, le Hamas a lancé une attaque surprise massive contre Israël, en tirant des salves de roquettes par millier et en menant une opération d’infiltration majeure contre plusieurs communautés frontalières israéliennes. Au moins 150 Israéliens ont été tués et des centaines d’autres blessés. On craint également que des dizaines d’Israéliens aient été capturés par le Hamas et ramenés à Gaza.

Tsahal a lancé une série de frappes aériennes sur Gaza en réponse et ont lancé une mobilisation massive des réservistes.

À Ramallah, Abbas a présidé une réunion d’urgence des dirigeants de l’AP et, selon l’agence de presse officielle Wafa, « a donné des instructions pour assurer la protection du peuple palestinien, soulignant le droit du peuple palestinien à se défendre contre le terrorisme des colons et des forces d’occupation ».

Abbas a également « donné des instructions pour fournir tout ce qui est nécessaire pour renforcer la résistance [nom que se donnent les groupes terroristes islamistes] et la fermeté du peuple palestinien face aux crimes commis par l’occupation israélienne et les gangs de colons ».

Le mouvement Fatah de Abbas, qui contrôle l’AP en Cisjordanie, entretient des relations tendues avec le Hamas depuis que ce dernier a pris le contrôle de la Bande de Gaza en 2007 et a expulsé tous les responsables du Fatah de l’enclave côtière.

Le ministre de la Santé de l’AP à Ramallah, May al-Kayla, a déclaré l’état d’urgence dans tous les hôpitaux de Cisjordanie, affirmant qu’ils étaient prêts à accueillir les blessés de la Bande de Gaza « à la suite de l’agression lancée par l’occupation ».

Des célébrations ont eu lieu dans les rues de plusieurs villes de Cisjordanie, avec des images montrant des hommes armés du groupe terroriste de la « Fosse au Lion » distribuant des bonbons aux passants dans la Vieille Ville de Naplouse pour célébrer l’assaut.

Des célébrations ont également eu lieu dans les camps de réfugiés palestiniens au Liban.

L’Égypte, dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères, a mis en garde contre les graves dangers de l’escalade actuelle, « suite à une série d’attaques contre des villes palestiniennes ».

L’Égypte, qui joue souvent le rôle de médiateur entre le Hamas et Israël, a déclaré que cette escalade pourrait nuire aux efforts futurs en vue d’un cessez-le-feu et a appelé à faire preuve de la plus grande retenue afin d’éviter de blesser des civils.

Une grande partie de la communauté internationale a condamné sans réserve les attaques terroristes du Hamas.

Les États-Unis « condamnent sans équivoque les attaques non provoquées des terroristes du Hamas contre des civils israéliens », a déclaré Adrienne Watson, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche.

« Le terrorisme n’est jamais justifié. Nous soutenons fermement le gouvernement et le peuple d’Israël et présentons nos condoléances pour les Israéliens qui ont perdu la vie dans ces attaques », a ajouté Watson.

Le conseiller américain à la Sécurité nationale, Jake Sullivan, s’est entretenu avec le conseiller israélien à la sécurité nationale, Tzahi Hanegbi, et nous restons en contact étroit avec nos partenaires israéliens », a ajouté Watson.

La cheffe de l’Union européenne (UE), Ursula von der Leyen, a déclaré qu’elle condamnait « sans équivoque » l’attaque terroriste du Hamas contre Israël, ajoutant qu’il s’agissait du « terrorisme sous sa forme la plus méprisable ». « Israël a le droit de se défendre contre une attaque aussi odieuse. »

Des Palestiniens brandissant leur drapeau national et célèbrant la destruction d’un char israélien à la barrière de la Bande de Gaza, à l’est de Khan Younis, le 7 octobre 2023. (Crédit : Yousef Masoud/AP Photo)

« Cette horrible violence doit cesser instamment. Le terrorisme et la violence ne résolvent rien. L’UE exprime sa solidarité avec Israël dans ces moments difficiles », a déclaré Josep Borrell, responsable de la politique étrangère de l’UE, avant d’ajouter que « les civils pris en otage chez eux ou à Gaza sont révoltants ». « Cela va à l’encontre du droit international. »

La ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, a écrit sur les réseaux sociaux que l’Allemagne « condamne fermement les attaques terroristes menées depuis Gaza contre Israël ». Baerbock a déclaré que le Hamas « contribue à l’intensification de la violence », ajoutant que « la violence et les roquettes visant des innocents doivent cesser instamment ».

Israël « bénéficie de notre entière solidarité » et « a le droit, garanti par le droit international, de se défendre contre le terrorisme », a-t-elle ajouté.

« Le Royaume-Uni condamne sans équivoque les horribles attaques du Hamas contre les civils israéliens. Le Royaume-Uni soutiendra toujours le droit d’Israël à se défendre », a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères, James Cleverly, dans un message publié sur les réseaux sociaux.

L’Espagne s’est déclarée choquée par l’attaque. « Nous condamnons fermement les attaques terroristes extrêmement graves lancées depuis Gaza contre Israël. Nous sommes choqués par cette violence aveugle », a écrit le ministre des Affaires étrangères Jose Manuel Albares sur X – anciennement Twitter.

L’Ukraine a également fait part de sa solidarité avec Israël, le ministère ukrainien des Affaires étrangères ayant déclaré sur les réseaux sociaux que son pays « condamne les attaques terroristes en cours contre Israël ». « Nous exprimons notre soutien à Israël dans son droit à se défendre et à défendre son peuple. »

Samedi, la Russie a appelé toutes les parties à la retenue. « Nous sommes désormais en contact avec tout le monde. Avec les Israéliens, les Palestiniens, les Arabes », a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères, Mikhail Bogdanov, à l’agence de presse privée russe Interfax. « Bien sûr, nous appelons toujours à la retenue », a-t-il ajouté.

L’Italie a déclaré qu’elle soutenait « le droit d’Israël à se défendre » contre « l’attaque brutale » de Gaza, ajoutant qu’elle « condamnait dans les termes les plus forts le terrorisme et la violence en cours contre des civils innocents ».

Le ministère français des Affaires étrangères a condamné « avec la plus grande fermeté les attaques terroristes en cours contre Israël et sa population ». Le ministère « exprime son entière solidarité avec Israël et les victimes de ces attentats et réaffirme son rejet absolu du terrorisme et son attachement à la sécurité d’Israël ».

La République tchèque a également fait une déclaration de condamnation, tandis que l’Inde a exhorté ses ressortissants en Israël à respecter les protocoles de sécurité établis par les autorités israéliennes et à rester à proximité des abris.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.