Amanda Borschel-Dan du Times of Israel remporte le prix B’nai B’rith de journalisme
Rechercher

Amanda Borschel-Dan du Times of Israel remporte le prix B’nai B’rith de journalisme

La responsable de la section du ‘Monde juif’ au ToI et Allison Kaplan Sommer du Haaretz ont été félicitées pour l'excellence de leurs reportages sur la diaspora

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Amanda Borschel-Dan,responsable de l'édition du ‘Monde juif’ du Times of Israel (Crédit : Aurele Medioni)
Amanda Borschel-Dan,responsable de l'édition du ‘Monde juif’ du Times of Israel (Crédit : Aurele Medioni)

Le Centre mondial B’nai B’rith a nommé jeudi la responsable de l’édition du ‘Monde juif’ du Times of Israel, Amanda Borschel-Dan pour sa couverture de la vie juive dans le monde entier.

Elle a été honorée aux côtés de la journaliste du Haaretz, Allison Kaplan Sommer. Toutes deux sont les gagnantes mondiales de l’ « Award for Journalism Recognizing Excellence in Diaspora Reportage » (le Prix pour la reconnaissance de l’excellence journalistique dans les reportages sur la Diaspora).

« Les deux journalistes ont présenté un éventail impressionnant d’articles sur les communautés de la diaspora, publiés au cours de l’année 2015 », a déclaré B’nai B’rith dans un communiqué.

Le prix sert à reconnaître l’excellence des reportages sur les communautés juives de la diaspora et sur l’état des relations entre Israël et la diaspora dans la presse écrite israélienne et les médias en ligne, a déclaré l’organisation.

« Les lauréates des prix de cette année sont des journalistes exceptionnelles qui ont consacré leur carrière à des reportages sur la diaspora et sur les relations entre Israël et la diaspora », a déclaré le directeur du centre mondial B’nai B’rith, Alan Schneider.

« Elles incarnent le dévouement, le professionnalisme et l’intellect et ont été choisies parmi un panel de 14 excellents candidats pour le prix ».

La journaliste du Haaretz Allison Kaplan Sommer. (Crédit : B’nai B’rith)
La journaliste du Haaretz Allison Kaplan Sommer. (Crédit : B’nai B’rith)

« Les communautés juives de la diaspora et les relations entre Israël et la diaspora continuent de susciter un intérêt considérable parmi les journalistes israéliens et ceux qui excellent méritent d’être encouragés et reconnus via ce projet important de remise de prix ».

Parmi les articles que Borschel-Dan a soumis pour emporter le prix se trouvaient des rapports sur les adolescents transgenres juifs, la lutte domestique permanente entre religion et Etat et ses effets sur la diaspora, ainsi qu’un voyage en profondeur au cœur de la campagne BDS, détaillant la façon dont la campagne est utilisée pour influencer les jeunes Juifs de l’étranger.

« Ce prix a été créé pour renforcer les relations entre Israël et la diaspora, en reconnaissant les journalistes qui ont excellé à couvrir les communautés juives du monde entier », a dit le président du Centre mondial B’nai B’rith Haim, V. Katz dans la déclaration.

« Il est important de reconnaître ces journalistes remarquables pour leur travail perspicace et inspirant ».

B’nai B’rith a également annoncé le « Lifetime Achievement Award » (Prix pour la réussite de toute une vie) décerné à Ya’akov Ahimeir, journaliste senior de l’autorité audiovisuelle d’Israël. Ahimeir est le rédacteur en chef et présentateur d’une émission de culture et d’informations étrangères hebdomadaire baptisée « Ro’im Olam » (Voir le Monde) diffusée à la télévision israélienne. Il exerce également sur The Voice of Israel, animant le programme quotidien d’informations de la radio d’Israël, HaBoker Hazeh (Ce Matin). Il a reçu le Prix d’Israël de journalisme en 2012.

Ancien lauréat du Lifetime Achievement Award, le rédacteur en chef et fondateur du Times of Israel, David Horovitz, en 2014.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...