Israël en guerre - Jour 257

Rechercher

Cohen s’entretient avec son homologue bahreïni après des critiques sur Ben Gvir

Les deux chefs de la diplomatie ont discuté de la nécessité d'approfondir les relations bilatérales, alors que les Accords d'Abraham sont au cœur des priorités de Netanyahu

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le ministre des Affaires étrangères du Bahreïn, Abdullatif bin Rashid Al Zayani, s'exprime lors d'une conférence de presse avec le secrétaire d'État américain et le Premier ministre Netanyahu après leur rencontre trilatérale à Jérusalem, le 18 novembre 2020. (Crédit : Menahem Kahana/Pool/Flash90)
Le ministre des Affaires étrangères du Bahreïn, Abdullatif bin Rashid Al Zayani, s'exprime lors d'une conférence de presse avec le secrétaire d'État américain et le Premier ministre Netanyahu après leur rencontre trilatérale à Jérusalem, le 18 novembre 2020. (Crédit : Menahem Kahana/Pool/Flash90)

Le nouveau ministre des Affaires étrangères, Eli Cohen, s’est entretenu lundi avec son homologue bahreïni, Abdullatif bin Rashid Al Zayani, au cours duquel il a souligné l’importance du développement des liens bilatéraux.

Zayani a présenté ses vœux de succès à Cohen, selon le compte-rendu bahreïni de l’appel.

Le plus haut diplomate israélien a tweeté mardi que les deux hommes avaient discuté de « projets significatifs » qui permettraient d’approfondir les liens économiques et interpersonnels entre les deux pays.

Plus tard dans la journée, Bahreïn a rejoint le concert des critiques internationales, y compris celles des partenaires de paix d’Israël dans la région, concernant la visite du ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, sur le mont du Temple. Le ministère des Affaires étrangères de Bahreïn a déclaré que cette visite était une « provocation contre les musulmans et une violation du droit international ».

Benjamin Netanyahu, qui est revenu au pouvoir pour un sixième mandat de Premier ministre la semaine dernière, s’est engagé à renforcer les accords de normalisation avec Bahreïn, le Maroc et les EAU.

En tant qu’architecte principal des accords, Netanyahu espère également élargir le cercle des pays et parvenir à un accord similaire avec l’Arabie saoudite.

L’appel entre Cohen et Zayani est intervenu alors que des signes d’inquiétude émergent quant à la trajectoire des liens entre Israël et Bahreïn. Alors que les titres des journaux israéliens font souvent état de rencontres conviviales et joyeuses entre Israéliens et Arabes dans le Golfe, les données révèlent une tendance inquiétante et sans équivoque : au fil du temps, les accords d’Abraham deviennent moins populaires dans les rues des nouveaux alliés d’Israël.

Eli Cohen, député du Likud, s’exprimant lors d’une conférence à Tel Aviv, le 8 décembre 2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Les sondages du Washington Institute montraient que 45 % des Bahreïnis avaient une opinion très ou plutôt positive des accords en novembre 2020. Ce soutien s’était régulièrement érodé pour atteindre un maigre 20 % en mars de l’année dernière.

Le président Isaac Herzog s’est rendu à Bahreïn et aux Émirats arabes unis le mois dernier pour tenter de remettre ces relations sur les rails.

« Beaucoup de gens sont impatients de voir les avantages de la paix », avait déclaré Zayani lors de la visite, « et donc nous devrions considérer cela comme une opportunité par laquelle nous travaillons ensemble, et c’est l’objectif principal d’avoir la stratégie de paix chaleureuse. »

« Il n’incombe pas seulement à Bahreïn de montrer les avantages des accords d’Abraham », a-t-il poursuivi dans une apparente réprimande à l’égard d’Israël, « mais cela nous incombe à tous. »

Une source proche du gouvernement bahreïni a déclaré au Times of Israel que Manama souhaite voir des investissements israéliens dans le royaume, et pas seulement que les Israéliens se présentent pour obtenir des fonds du Golfe pour leurs projets dans leur pays.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.