Dehghan : L’Iran recevra des missiles S-300 russes d’ici fin décembre
Rechercher

Dehghan : L’Iran recevra des missiles S-300 russes d’ici fin décembre

"Nous avons signé un contrat avec la Russie. Il est en train d'être appliqué. Nous allons recevoir d'ici à la fin de l'année la majeure partie de ces systèmes", a déclaré le ministre iranien de la Défense

L’Iran recevra la majeure partie des systèmes de missiles de défense antiaérienne S-300 russes d’ici à la fin de l’année, a déclaré mardi soir le ministre iranien de la Défense, Hossein Dehghan, à la télévision d’Etat.

« Nous avons signé un contrat avec la Russie. Il est en train d’être appliqué. Nous allons recevoir d’ici à la fin de l’année la majeure partie de ces systèmes », a déclaré M. Dehghan.

« Nous forces sont actuellement en train d’être formées en Russie » pour le maniement de ces systèmes, a-t-il ajouté.

Lundi, le groupe public russe d’armements Rostekhnologuii (Rostec) avait annoncé la signature du contrat de livraison à Téhéran des missiles S-300 dont la vente avait été interdite en 2010 avant d’être de nouveau autorisée en avril par Vladimir Poutine.

Il avait ajouté que l’Iran recevrait une version « modernisée et mise à jour » des missiles S-300, le contrat initial de 2007 concernant les missiles produits à l’époque.

Ce contrat avait été suspendu par l’ancien président russe Dmitri Medvedev en application de la résolution 1929 de l’ONU sanctionnant Téhéran pour son programme nucléaire controversé.

Mais Vladimir Poutine avait levé l’interdiction dès avril, estimant que l’accord-cadre signé à Lausanne sur le nucléaire iranien entre les grandes puissances et Téhéran et suivi en juillet d’un accord définitif, le permettait.

Sa décision avait suscité la colère d’Israël et fortement déplu aux Occidentaux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...