Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

Des centaines de personnes protestent à Tel Aviv contre la guerre à Gaza

La manifestation de groupes pacifistes, dont celui de Vivian Silver, assassinée le 7 octobre, appelait à la coexistence et à une nouvelle vision du monde, mais aussi à la fin du "génocide" à Gaza

Des militants et sympathisants de gauche assistent à une manifestation à Tel Aviv, le 29 février 2024, contre la guerre à Gaza, déclenchée par le massacre du 7 octobre par le Hamas. (Crédit : Noam Lehmann/The Times of Israel)
Des militants et sympathisants de gauche assistent à une manifestation à Tel Aviv, le 29 février 2024, contre la guerre à Gaza, déclenchée par le massacre du 7 octobre par le Hamas. (Crédit : Noam Lehmann/The Times of Israel)

Une manifestation contre la guerre à Gaza a eu lieu jeudi soir devant la cinémathèque de Tel Aviv, attirant quelque 300 personnes, selon les estimations des organisateurs.

L’annonce du rassemblement pour la paix, intitulée « Seule la paix apportera la sécurité » en hébreu et en arabe, a été signée par 19 organisations de gauche, dont l’organisation socialiste israélo-palestinienne Standing Together et Women Wage Peace, un mouvement pacifiste israélien dont la fondatrice, Vivian Silver, a été assassinée dans le kibboutz Beeri lors de l’assaut du Hamas le 7 octobre.

Ces deux organisations semblaient représenter un grand nombre des personnes présentes, tout comme un autre signataire de l’annonce, Looking the Occupation in the Eyes [Regarder l’occupation dans les yeux], qui organise une manifestation régulière le jeudi au carrefour Kaplan, situé non loin.

Certaines des pancartes brandies par des membres de la foule reprenaient le titre du rassemblement, mais d’autres comportaient des appels plus controversés à mettre fin au « génocide » ou au « massacre » de Gaza et à abolir « l’apartheid » en Cisjordanie.

Les discours ont été précédés d’une minute de silence « en hommage à tous ceux qui ont été tués de toutes parts ».

L’ancienne députée d’Avoda, Stav Shaffir, a pris la parole lors de l’événement, suivie d’Ilana Kaminka, une militante pacifiste dont le fils Yanai Kaminka, également militant pacifiste, a été tué en défendant la base de Zikim, dans le sud d’Israël, le 7 octobre dernier.

« Lorsque les gens me demandent comment je peux dire ces choses après ce qui s’est passé [le 7 octobre], je leur réponds : J’ai encore trois enfants à la maison, et si je ne veux pas qu’ils finissent comme Yanai, je dois changer la vision du monde des Israéliens », a expliqué Kaminka dans son discours.

Parmi les autres intervenants figuraient le Dr Rula Hardal, coprésidente palestinienne de A Land For All, un groupe qui milite pour la solution à deux États entre Israéliens et Palestiniens, et le Dr Suheil Diab, ancien maire adjoint de Nazareth, où il dirige aujourd’hui la section locale de Standing Together, une organisation qui prône la coexistence.

Hardal, qui a évoqué « des années d’occupation, d’oppression et de dépossession » subies par les Palestiniens, a été interrompu par une femme d’âge moyen qui a hurlé près de la scène : « Je viens des communautés frontalières de Gaza, [le Hamas] a assassiné mes amis ! Vous n’avez pas honte de mentir à ces gens ? »

La femme a été étouffée par un chœur de « seule la paix apportera la sécurité ».

Le discours de Diab a également été brièvement interrompu lorsqu’un homme a crié sur un couple à la périphérie de la foule, leur reprochant de « faire preuve de pitié envers l’ennemi », selon leurs propres termes. L’agresseur a été emmené par la police.

Après le discours de Diab, un autre jeune homme s’est précipité sur scène et a crié dans le micro, en anglais britannique : « Tuez-les tous ! Mort au Hamas ! » avant de se faire escorter par les forces de l’ordre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.