Israël en guerre - Jour 259

Rechercher

Des diplomates israéliens déplorent le trolling en ligne « bizarre et inefficace » de Katz

Le ministre des Affaires étrangères aurait pris d’assaut les réseaux sociaux pour dénoncer les politiques et les gouvernements étrangers qui lui déplaisent

Le ministre des Affaires étrangères Israel Katz à Jérusalem, le 19 février 2024. (Chaim Goldberg/Flash90)
Le ministre des Affaires étrangères Israel Katz à Jérusalem, le 19 février 2024. (Chaim Goldberg/Flash90)

Plusieurs diplomates israéliens se sont exprimés anonymement contre leur supérieur, le ministre des Affaires étrangères, Israel Katz, qui a adopté l’habitude peu diplomatique de troller des pays sur les réseaux sociaux pour dénoncer les politiques avec lesquelles il n’est pas d’accord.

Katz trolle régulièrement la Turquie et son président Recep Tayyip Erdogan, qui a lui comparé à plusieurs reprises le Premier ministre Benjamin Netanyahu à Hitler. Il a également accusé Ankara de génocide à l’encontre de la minorité arménienne, un génocide qu’Israël a pourtant toujours refusé de reconnaître officiellement.

Suite à la reconnaissance de l’État de Palestine par l’Espagne, la Norvège et l’Irlande, Katz s’en est pris à ces trois pays sur le réseau X.

Il a publié une vidéo qui compilait des images de l’assaut du groupe terroriste palestinien du Hamas le 7 octobre avec un couple de danseurs de flamenco, accompagnée de la légende « Hamas : Gracias España [Merci l’Espagne] ».

Selon le quotidien Financial Times, cette stratégie de diplomatie publique « a été accueillie avec un mélange de perplexité et de froncements de sourcils » au sein du cabinet de Katz.

« Il n’y a, à mon avis, aucun autre ministre des Affaires étrangères qui fasse ce qu’il fait », a confié un diplomate au FT dans un article intitulé “Israel’s ‘trolling’ foreign minister confronts the world.” (Le ministre des Affaires étrangères d’Israël affronte le monde en « trollant »).

« C’est juste bizarre… Je suppose qu’il est convaincu que ça marche… Mais ce n’est pas efficace. C’est perçu comme agressif et offensif, et non comme un moyen de communication efficace », a indiqué un autre diplomate au quotidien britannique.

D’autres diplomates ont précisé au FT que cette approche peu diplomatique découlait du rôle limité de Katz dans le processus décisionnel, étant donné que Netanyahu gère la plupart des contacts d’Israël avec les pays étrangers et que Katz ne fait pas non plus partie du puissant cabinet de guerre.

« C’est une façon pour lui de faire du bruit et d’être vu », a déclaré un des diplomates, qui a reconnu le manque général d’importance accordé au ministère des Affaires étrangères.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.