Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Deux touristes israéliens tués par un policier à Alexandrie

Un guide égyptien a aussi été tué et un autre Israélien a été blessé dans un lieu touristique

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Un touriste israélien gisant au sol sur le site du pilier de Pompée après qu'un policier égyptien a ouvert le feu, tuant 3 personnes, à Alexandrie, le 8 octobre 2023. (Crédit : Capture d'écran)
Un touriste israélien gisant au sol sur le site du pilier de Pompée après qu'un policier égyptien a ouvert le feu, tuant 3 personnes, à Alexandrie, le 8 octobre 2023. (Crédit : Capture d'écran)

Deux touristes israéliens ont été tués dimanche lorsqu’un policier a ouvert le feu sur leur groupe dans la ville portuaire égyptienne d’Alexandrie.

Le ministère des Affaires étrangères a précisé que leur guide égyptien avait également été tué et qu’un troisième Israélien avait été modérément blessé.

Le ministère des Affaires étrangères, le Conseil de sécurité nationale, l’armée israélienne et l’ambassade d’Israël au Caire travaillent au rapatriement du corps des victimes, a déclaré le porte-parole du ministère. Un avion militaire ramènera en Israël les survivants ainsi que les dépouilles des victimes de l’attaque.

Des images tournées après l’attaque montrent deux victimes gisant au sol, au milieu des allées de pierre du pilier de Pompée. L’une d’entre elles présente une plaie sanguinolente au niveau de la tête. On a pu voir un autre homme blessé, gisant à proximité, dans les escaliers, alors que des officiers égyptiens vêtus de blanc parlaient entre eux. Aucun soin n’était prodigué aux victimes.

Des femmes israéliennes appartenant au groupe se trouvaient debout, à côté des victimes, criant frénétiquement : « Ambulance ! Ambulance ! » aux policiers, lents à réagir.

Des images publiées sur X des environs du lieu de l’attaque permettent de voir plusieurs ambulances égyptiennes jaunes et une foule.

L’attaque a eu lieu au même moment que les combats entre forces israéliennes et les terroristes du Hamas en Israël. Samedi, dans une attaque sans précédent contre les communautés du sud, des centaines de combattants du Hamas se sont infiltrés en Israël faisant plus de 400 morts et 2 000 blessés, sans parler des dizaines de civils enlevés et conduits dans la bande de Gaza.

Dimanche matin, plus de 24 heures après le début de l’assaut coordonné, les forces de l’ordre israéliennes luttaient toujours contre les cellules terroristes retranchées au sein des communautés dévastées.

En juin, un policier égyptien avait déjà tué trois soldats israéliens lors d’une infiltration dans le désert du Neguev.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.