Elbit obtient un contrat de recherche et de sécurité de 65 M de dollars
Rechercher

Elbit obtient un contrat de recherche et de sécurité de 65 M de dollars

La firme israélienne installera des systèmes de localisation sur les avions de l'armée de terre, de la marine et de l'armée de l'air, et fournira des radios de survie personnelles

Une illustration des systèmes de recherche et de sauvetage d'Elbit utilisés (Courtoisie)
Une illustration des systèmes de recherche et de sauvetage d'Elbit utilisés (Courtoisie)

Elbit Systems Ltd., la plus grande entreprise de défense non gouvernementale d’Israël, a remporté un contrat de 65 millions de dollars auprès d’un pays d’Asie-Pacifique pour lui fournir une solution complète de recherche et sécurité (SAR). Le projet sera mis en œuvre sur une période de trois ans, a annoncé la société mercredi.

Elbit installera des systèmes de localisation aéroportés et des émetteurs de localisation d’urgence à bord d’un certain nombre d’aéronefs à aile fixe et à aile amovible utilisés par les forces aériennes, l’armée et la marine. La firme israélienne fournira également des milliers de systèmes de radio de survie personnels, a déclaré Elbit dans un communiqué.

Proposer une solution complète de recherche et de sécurité atteste de la « maturité» des systèmes d’Elbit et de son leadership sur le marché, a déclaré Yehuda Vered, directeur général d’Elbit Systems Land et de C4I.

« Grâce à notre vaste portefeuille de solutions de radio et de communication, déjà opérationnel avec des dizaines de forces armées dans le monde, nous sommes en mesure de fournir un avantage technologique et nous espérons que d’autres clients choisiront nos systèmes SAR uniques comme solution de choix. »

Elbit fournit un large éventail de technologies de défense, de sécurité intérieure et de défense commerciale à l’échelle mondiale, notamment dans les systèmes aérospatiaux, terrestres et navals, de surveillance et de reconnaissance des renseignements, d’avions sans pilote, d’électro-optique avancée et de cyber-sécurité.

Plus tôt cette semaine, l’entreprise a obtenu le feu vert du gouvernement pour l’acquisition du fabricant d’armes appartenant à l’Etat, IMI Systems, pour 1,8 milliard de shekels (520 millions de dollars).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...