Israël en guerre - Jour 284

Rechercher

Heurts entre manifestants pro-Israël et anti-Israël devant la synagogue de Los Angeles

Au moins une personne a été arrêtée et d'autres ont été interpellées après que des manifestants pro-palestiniens ont tenté d'empêcher des personnes d'assister à un événement sur l'immobilier israélien

  • Un partisan d'Israël avec du sang sur le visage après avoir affronté des manifestants anti-Israël qui bloquaient l'accès à la synagogue orthodoxe Adas Torah, à Los Angeles, le 23 juin 2024. (Crédit : David Swanson/AFP)
    Un partisan d'Israël avec du sang sur le visage après avoir affronté des manifestants anti-Israël qui bloquaient l'accès à la synagogue orthodoxe Adas Torah, à Los Angeles, le 23 juin 2024. (Crédit : David Swanson/AFP)
  • Un homme est arrêté par des officiers de la police de Los Angeles (LAPD) alors que des partisans d'Israël se heurtent à des manifestants anti-Israël qui bloquaient l'accès à la synagogue orthodoxe Adas Torah, à Los Angeles, le 23 juin 2024. (Crédit : David Swanson/AFP)
    Un homme est arrêté par des officiers de la police de Los Angeles (LAPD) alors que des partisans d'Israël se heurtent à des manifestants anti-Israël qui bloquaient l'accès à la synagogue orthodoxe Adas Torah, à Los Angeles, le 23 juin 2024. (Crédit : David Swanson/AFP)
  • Des officiers de la police de Los Angeles (LAPD) s'alignant devant des manifestants anti-Israël rassemblés devant la synagogue Adas Torah, à Los Angeles, le 23 juin 2024. (Crédit : David Swanson/AFP)
    Des officiers de la police de Los Angeles (LAPD) s'alignant devant des manifestants anti-Israël rassemblés devant la synagogue Adas Torah, à Los Angeles, le 23 juin 2024. (Crédit : David Swanson/AFP)
  • Des agents de la police de Los Angeles (LAPD) retenant des manifestants anti-Israël rassemblés devant la synagogue Adas Torah, empêchant l'accès à un événement sur l'investissement immobilier en Israël, à Los Angeles, le 23 juin 2024. (Crédit : David Swanson/AFP)
    Des agents de la police de Los Angeles (LAPD) retenant des manifestants anti-Israël rassemblés devant la synagogue Adas Torah, empêchant l'accès à un événement sur l'investissement immobilier en Israël, à Los Angeles, le 23 juin 2024. (Crédit : David Swanson/AFP)
  • Des officiers de la police de Los Angeles (LAPD) affrontant des manifestants anti-Israël rassemblés devant la synagogue Adas Torah à Los Angeles, le 23 juin 2024. (Crédit : David Swanson/AFP)
    Des officiers de la police de Los Angeles (LAPD) affrontant des manifestants anti-Israël rassemblés devant la synagogue Adas Torah à Los Angeles, le 23 juin 2024. (Crédit : David Swanson/AFP)

De violents affrontements ont éclaté dimanche entre manifestants pro-Israël et anti-Israël à Los Angeles, après qu’un groupe de ces derniers a manifesté devant la synagogue Adas Torah où se tenait un salon de l’immobilier israélien.

Selon le LA Times, une personne a été arrêtée pour avoir vraisemblablement porté un « drapeau à pointes ».

CBS News a rapporté que des policiers armés ont arrêté deux personnes qui criaient sur les manifestants depuis une voiture. Des agents ont été vus en train de sortir un enfant du véhicule.

Selon certaines informations, les manifestants pro-palestiniens ont tenté de bloquer l’entrée de la synagogue située sur le boulevard Pico, où se tenait un événement sur l’investissement immobilier en Israël.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, on peut entendre au moins l’un des manifestants anti-Israël scander « qu’il n’y a qu’une seule solution, la révolution de l’intifada [soulèvement, en arabe] ».

Des images diffusées sur les réseaux sociaux semblent montrer une personne dont le visage est recouvert d’un keffieh – le foulard arabe censé protéger du soleil et du sable qui est devenu un symbole du nationalisme palestinien – et qui utilise ce qui semble être un spray de gaz poivré sur les partisans pro-Israël.

Le rabbin Hertzel Illulian a déclaré à CBS qu’il n’avait pas sa place ici, lorsqu’il a été interrogé sur les violences. « Je ne pense pas que les Juifs ou les chrétiens iraient devant une mosquée pour faire une telle chose, personne ne l’accepterait, mais ici, quand il s’agit des Juifs et d’Israël, tout est casher, tout va bien. »

Une vidéo a montré la police et d’autres personnes tentant de s’interposer entre les deux camps, avant de déclarer qu’il s’agissait d’un rassemblement illégal.

Les policiers en tenue anti-émeute ont fini par évacuer la zone située devant la synagogue, bien que des échauffourées aient continué à se produire dans les environs.

Aucun blessé n’a été officiellement signalé, mais au moins une personne a été vue le visage ensanglanté.

Des officiers de la police de Los Angeles (LAPD) affrontant des manifestants anti-Israël rassemblés devant la synagogue Adas Torah à Los Angeles, le 23 juin 2024. (Crédit : David Swanson/AFP)

Les manifestations contre Israël, ainsi que les actes antisémites, sont montés en flèche aux États-Unis depuis l’assaut du groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre, lors duquel près de 1 200 personnes ont été massacrées et 251 personnes ont été prises en otages, déclenchant la guerre toujours en cours à Gaza.

L’université de Californie à Los Angeles a été le théâtre de certaines des scènes les plus violentes de la récente vague de campements pro-palestiniens dans les établissements d’enseignement américains, dans un contexte d’accusations croissantes de harcèlement antisémite à l’encontre d’étudiants juifs.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.