Rechercher

Inspection sanitaire d’une usine Tnuva après la découverte d’animaux dans des surgelés

Le ministère a indiqué que les plans de sécurité et contrôle des aliments de l’usine Sunfrost devaient être améliorés, avec plus de superviseurs sur la ligne de production

Photo illustrative de légumes surgelés de la marque Sunfrost, à Jérusalem, le 21 août 2022. (Yonatan Sindel/Flash90)
Photo illustrative de légumes surgelés de la marque Sunfrost, à Jérusalem, le 21 août 2022. (Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministère de la Santé a déclaré, lundi, que ses inspecteurs avaient effectué une visite éclair, la semaine passée, dans une usine de production de légumes surgelés Sunfrost – appartenant au géant de l’agroalimentaire Tnuva -, après la découverte de morceaux d’animaux dans leurs produits, à plusieurs reprises ces derniers temps.

Le ministère a déclaré que les plans de sécurité et contrôle des aliments de l’usine nécessitaient des améliorations et que davantage de superviseurs étaient nécessaires aux différentes étapes de la production, notamment le tri destiné à s’assurer qu’aucun corps étranger n’était présent.

« L’usine doit continuer à fonctionner dans sa totalité… afin de faire en sorte d’éliminer les corps étrangers qui ont pu se retrouver dans les produits », a déclaré le ministère.

Il a ajouté que l’usine devait continuer à enquêter sur les incidents, aux côtés d’experts indépendants en contrôle de la qualité, afin de l’aider à revoir ses procédures et s’assurer que ces incidents ne se reproduisent pas.

Dans un communiqué, Tnuva a indiqué avoir nommé le professeur Ronni Gamzu, directeur de l’hôpital Ichilov et ex-directeur du ministère de la Santé, à la tête d’un groupe d’experts chargé d’enquêter sur les incidents.

La semaine passée, Tnuva a présenté des excuses à ses clients suite à la découverte de parties d’animaux dans les produits Sunfrost.

Une usine Tnuva près de Jérusalem, le 1er mai 2015. (Miriam Alster/Flash90)

Eyal Melis, PDG de Tnuva, a déclaré que « nous présentons nos excuses à nos clients et assumons l’entière responsabilité de ce qui est arrivé. L’entreprise s’excuse pour les désagréments causés aux clients ».

Ce mois-ci, un client avait trouvé une tête de souris dans un paquet de haricots verts congelés Sunfrost, tandis que des morceaux de serpent et d’un escargot avaient été trouvés en deux autres occasions.

Pour autant, Tnuva, principal producteur agroalimentaire d’Israël, a dans un premier temps limité le rappel aux produits du même lot que celui incriminé.

Selon un reportage de la Douzième chaîne, Tnuva n’aurait consenti à effectuer un rappel plus large de produits que sur pression du ministère de la Santé. Tnuva estime que ses produits, qui subissent une stérilisation, ne présentent aucun danger.

Les clients qui viendraient à trouver des corps étrangers dans leurs légumes surgelés Tnuva, ou sont admissibles à un remboursement, ont été invités à contacter le service à la clientèle de l’entreprise au 1-800-282-844.

Ash Obel a contribué à la rédaction de cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...